Laboratoires créatifs dans les écoles: 83 000 $ en appui au projet de Patrick Giroux et Nicole Monney

Image de l'article

Sur la photo : Patrick Giroux et Nicole Monney
Crédit : Denis Blackburn

2019-04-15

Laboratoires créatifs dans les écoles: 83 000 $ en appui au projet de Patrick Giroux et Nicole Monney

Professeurs-chercheurs au Départements des sciences de l’éducation, Patrick Giroux et Nicole Monney mèneront prochainement une étude pour le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MÉES) qui visera notamment à inventorier ses environnements, à documenter les facilitateurs et les barrières à la mise en place et à l’opération de tels environnements et à étudier les stratégies pédagogiques exploitées par les enseignants en lien avec les compétences mobilisées par les apprenants.

Quelques mots sur le contexte du projet de recherche
Les technologies jouent un rôle important dans le quotidien des Québécois. Il en est de plus en plus de même dans les écoles de la province. Récemment, on voit apparaître dans les écoles des « labos créatifs ». Il s’agit d’environnements où l’on rassemble des équipements numériques (ordinateurs, imprimantes 3D, robots, lunette de réalité virtuelle, capteurs de toutes sortes, etc.), des outils pour travailler le bois, le plastique, le métal, le papier ou le verre, du matériel de construction et de bricolage, des accessoires et du matériel pour la couture ou la sérigraphie et toute autre chose susceptible d’être utile aux jeunes qui veulent concevoir ou fabriquer des objets en lien avec un travail ou un projet scolaire ou parascolaire. 

Source : 
Service des communications et des relations publiques 
UQAC, 11 avril 2019 

Toutes les actualités de l'UQAC >>>