Lancement d'un lexique en Inuktitut spécialisé en éducation | Réseau de l'Université du Québec

Lancement d'un lexique en Inuktitut spécialisé en éducation

Image de l'article

Oeuvre de Passa Mangiuk.

2019-10-09

Lancement d'un lexique en Inuktitut spécialisé en éducation

C'est lors du 21e Congrès d'Études Inuit que fut lancé le Lexique Inuktitut en éducation. Il s'agit d'un nouvel outil, unique en son genre, disponible en ligne et en format cartable, destiné à l'usage des enseignants inuits en formation, des coenseignants et des professeurs. La production de cet outil est le fruit d'un travail de longue date et d'un partenariat solide entre des acteurs en éducation de deux communautés du Nunavik : Ivujivik et Puvirnituq ainsi que de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT).

Un partenariat de longue date

La production de cet outil de travail a débuté en 1984 dans le cadre des activités de formation des enseignants inuit entrepris par le groupe Ivujivik-Puvirnituq-UQAT, alors qu'apparaît le besoin de développer une terminologie inuktitut spécialisée en éducation. En effet, à cette époque et aujourd'hui encore, aucun outil de ce type n'est disponible. Au fil des ans, des ressources inuit ayant une grande maîtrise de la langue inuktitut et des ressources universitaires spécialisées dans différents domaines de l'éducation ont œuvré à développer un lexique sur mesure.  

« J'étais loin de me douter que le projet aurait une telle portée quand je me suis jointe à l'équipe. Je croyais qu'il n'aurait pas d'écho en dehors de notre groupe. Je suis extrêmement fière du travail accompli. La création de mots en inuktitut est l'aboutissement de longues heures de travail et de nombreux entretiens téléphoniques, échelonnés sur plusieurs années, et tout le monde va profiter du fruit de ce travail. La prochaine génération d'enseignants inuit aura la chance de s'y référer et d'y trouver un vocabulaire adapté à leur dialecte, en lien avec leur travail d'enseignants », souligne Siaja Mangiuk, enseignante dans la communauté d'Ivujivik.

Un outil de travail

« Comme un dictionnaire, cet ouvrage se veut un outil de transmission de notre langue maternelle. Il faut à tout prix poursuivre le travail et distribuer ce lexique à tous les étudiants si nous voulons garder notre langue bien vivante », souligne Sarah Angiyou, enseignante dans la communauté de Puvirnituq. Le lancement de ce lexique résulte d'un processus complexe impliquant plusieurs étapes et dont la finalité se trouve dans l'obtention d'un consensus de traduction pour chaque mot, ainsi que sa définition en inuktitut. « Le lexique doit être vu comme un document de référence dynamique et évolutif où les propositions en inuktitut sont élaborées à partir des compréhensions explicitées et partagées des différentes ressources », souligne Véronique Paul, agente de recherche à l'Unité de recherche, de formation et de développement en éducation en milieu inuit et amérindien (URFDEMIA) de l'UQAT.

Année internationale des langues autochtones

Cette initiative novatrice s'inscrit dans le cadre de l'Année internationale des langues autochtones où les efforts sont réunis pour reconnaître et valoriser les langues autochtones qui jouent un rôle crucial en termes d'identité, de diversité culturelle, d'intégration sociale, de communication, d'éducation et de développement. Dans un contexte où l'inuktitut est une langue menacée, le lexique se veut un outil favorisant les apprentissages des enseignants en formation, mais surtout un outil permettant à la nouvelle génération d'enseignants de développer un discours professionnel et de penser l'éducation de la jeunesse inuit dans sa langue maternelle.

Consulter le lexique

Source :
Service des communications
UQAT, 2 octobre 2019

Toutes les actualités de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue >>>