L'efficacité des réacteurs passifs biochimiques diminue en climats nordiques | Réseau de l'Université du Québec

L'efficacité des réacteurs passifs biochimiques diminue en climats nordiques

Image de l'article

Benoit Plante, Carmen Mihaela Neculita, Houssem Eddine Ben Ali, Abdelkabir Maqsoud et Vincent Cloutier

2019-05-02

L'efficacité des réacteurs passifs biochimiques diminue en climats nordiques

L'efficacité du traitement du drainage minier par les réacteurs passifs biochimiques, est susceptible de diminuer de plus de 50 % dans certaines conditions. C'est la conclusion de l'étude présentée par le doctorant en génie minéral à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), Houssem Eddine Ben Ali, lors de la soutenance de sa thèse qui avait lieu le 25 avril au campus de l'UQAT à Rouyn-Noranda. 

En effet, alors que les réacteurs passifs biochimiques sont efficaces pour le traitement du drainage minier en climats tempérés et/ou semi-arides, leur application en climats nordiques, caractérisés par de faibles températures (<5°C) et par une salinité souvent élevée, en plus d'une qualité très variable du drainage minier, est peu étudiée. « L'objectif de cette étude était d'évaluer l'effet simultané de la température et de la salinité sur l'efficacité du réacteur passif biochimique pour le traitement du drainage minier à long terme. L'étude a pu démontrer que l'effet simultané de la diminution de la température (de 22 à 5°C) et l'augmentation de la salinité (de 0 à 25 g/L) entraînent une diminution de l'efficacité de traitement de plus de 50 %, notamment pour le drainage minier acide », souligne le doctorant. 

Pour arriver à ces conclusions, Houssem Eddine Ben Ali a sélectionné des qualités du drainage minier à traiter et des composantes des mélanges de remplissage des réacteurs passifs biochimiques (disponibles sur le site minier d'un partenaire industriel ou à proximité). Monsieur Ben Ali a caractérisé ces matériaux puis les a testés dans des réacteurs en mode « batch », afin de choisir la composition des mélanges réactifs la plus efficace. D'autres différents tests ont été effectués, conduisant ainsi à des données permettant de prédire l'efficacité et la stabilité du système à long terme. Les connaissances acquises grâce à cette étude permettent d'avancer dans les travaux d'application des réacteurs passifs biochimiques à grande échelle sur le site du partenaire industriel du projet ainsi que sur d'autres sites miniers.

Intitulée « Traitement passif du drainage minier à faible température et forte salinité », la thèse de Houssem Eddine Ben Ali a été réalisée sous la direction de Carmen Mihaela Neculita, Ph. D., professeure à l'Institut de recherche en mines et environnement de l'UQAT et sous la codirection de John W. Molson, Ph. D., de l'Université Laval, Gérald J. Zagury, Ph. D., à Polytechnique Montréal, ainsi qu'Abdelkabir Maqsoud, Ph. D., professeur à l'Institut de recherche en mines et environnement de l'UQAT.

- 30 -

Source : 
Nathalie Cossette, agente d'information
Service des communications et du recrutement
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
819 762-0971 poste 2628 

Toutes les actualités de l'UQAT >>>