L'Institut de recherche en mines et en environnement reçoit 75 000 $ du CRSNG | Réseau de l'Université du Québec

L'Institut de recherche en mines et en environnement reçoit 75 000 $ du CRSNG

2019-11-25

L'Institut de recherche en mines et en environnement reçoit 75 000 $ du CRSNG

Trois professeurs à l'Institut de recherche en mines et environnement (IRME) de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) se partageront près de 75 000 $ grâce au programme de Subventions d'engagement partenarial pour les universités du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG). Visant à favoriser l'établissement de nouveaux partenariats de recherche en appuyant des projets destinés à résoudre des problèmes propres à des entreprises, ces subventions permettront ainsi à la professeure Lucie Coudert ainsi qu'aux professeurs Éric Rosa et Mostafa Benzaazoua de mener trois projets de recherche, sur une période d'un an, en collaboration avec trois entreprises de la région.

La professeure Lucie Coudert collabore avec Lamothe, Division Sintra Inc.
Mené en collaboration avec Lamothe, division de Sintra Inc., qui souhaite valoriser ses rejets,le projet de recherche de la professeure Lucie Coudert a obtenu 25 000 $. Intitulé « Étude du potentiel de valorisation des résidus de béton provenant du lavage des camions dans le secteur minier », ce projet vise ainsi à développer des connaissances concernant les avenues potentielles de valorisation des rejets produits lors du lavage des bétonnières et leur application dans le secteur minier.

Le professeur Mostafa Benzaazoua collabore avec Technosub Inc.

Dans le cadre d'un projet de recherche intitulé Caractérisation des sédiments anthropisés du lac Osisko en vue de sa réhabilitation, une subvention de 25 000 $ a été obtenue par le professeur Mostafa Benzaazoua.Elle permettra de démarrer une nouvelle collaboration avec l'entreprise abitibienne Technosub et le Collectif Territoire de Rouyn-Noranda. L'étude consiste en un large échantillonnage des sédiments à différents endroits du lac Osisko, suivi d'une caractérisation approfondie de ces derniers. L'objectif final sera le développement d'une technologie de dragage contrôlé des sédiments contaminés du lac en vue de la réhabilitation complète du site et sa valorisation pour la collectivité.

Le professeur Éric Rosa collabore avec Eldorado Gold Corporation

Le professeur Rosa a obtenu 24 990 $ pour un projet de recherche mené en collaboration avec Eldorado Gold Corporation. Son projet intitulé Traçage isotopique des sources et des flux de composés azotés d'un site minier vise à établir un bilan de masse permettant de discriminer les sources d'azote, découlant des résidus d'explosifs non détonnés et des produits de transformation des cyanures et de quantifier les flux des différentes espèces azotées à l'échelle du site minier. Ces données serviront à établir un protocole visant la réduction à la source de l'azote ammoniacal et l'optimisation des approches de gestion et de traitement des effluents.

À propos de l'Institut de recherche en mines et environnement

L'Institut de recherche en mines et en environnement (IRME) vise à développer des solutions environnementales pour l'ensemble du cycle de vie d'une mine, contribuant ainsi au développement responsable des projets miniers. Avec ses cinq chaires de recherche, dont ses trois chaires de recherche du Canada, sa chaire industrielle CRSNG-UQAT sur la restauration des sites miniers et sa chaire institutionnelle REGENERE, ainsi que ses nombreux partenariats, l'IRME est en mesure d'offrir des solutions innovatrices qui répondent aux besoins réels du secteur minier, des gouvernements et de la société. Avec son important volume de recherche annuel, l'UQAT représente un pôle de renommée « mines et environnement » reconnu au Canada et à l'échelle internationale.

Le directeur de l'IRME, le professeur Vincent Cloutier, félicite les trois professeurs pour l'obtention de ces subventions : « Ces subventions du CRSNG confirment l'expertise et la capacité des professeurs de l'IRME à développer des projets de recherche novateurs. Je tiens à saluer le travail de nos trois collègues, qui contribue au développement de nouveaux partenariats et au positionnement de notre institut et de l'UQAT comme leader dans la recherche en environnement minier ».

Source :
Service des communications
UQAT, 22 novembre 2019

Toutes les actualités de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue >>>