L’UQAR offrira un baccalauréat en génie civil à l’automne 2019 | Réseau de l'Université du Québec

L’UQAR offrira un baccalauréat en génie civil à l’automne 2019

2018-09-26

L’UQAR offrira un baccalauréat en génie civil à l’automne 2019

Le recteur de l'UQAR, Jean-Pierre Ouellet, en compagnie du professeur Éric Hudier, directeur du programme de baccalauréat en génie civil.

L’Université du Québec à Rimouski accueillera une première cohorte d’étudiantes et d’étudiants au baccalauréat en génie civil à l’automne 2019. Ce nouveau programme se démarquera par une concentration unique au Canada en génie côtier.

Ce baccalauréat a été créé par l’UQAR afin de répondre aux besoins de main-d’œuvre en génie civil. « La demande pour des ingénieurs civils est très forte sur le territoire couvert par l’Université et ailleurs au Québec. Notre baccalauréat en génie civil se distingue des autres programmes au Canada par l’ajout d’une concentration optionnelle de 15 crédits en génie côtier visant la conception, la construction et l’entretien des infrastructures littorales telles que les ports, quais, jetées, chenaux d’accès aux ports et tout ouvrage de protection ou de stabilisation des rives. Il s’agit d’un enjeu important dans le contexte des changements climatiques », indique le recteur Jean-Pierre Ouellet.

D’une durée de quatre ans, le baccalauréat en génie civil est une formation de 120 crédits. Le programme vise à former des spécialistes en conception des structures, en géotechnique des sols, en hydraulique souterraine, en conception, en construction et en entretien des routes, ainsi qu’en conception, en construction et en entretien d’infrastructures riveraines. « Notre baccalauréat va former des ingénieures et des ingénieurs qui sont en mesure de prendre en main des projets d’ingénierie civile de la phase de conception à la phase de construction », explique le directeur du programme, le professeur Éric Hudier. « Une grande importance a été accordée à la formation sur le terrain. Ainsi, à la fin de leur formation, les étudiantes et les étudiants pourront cumuler une année d’expérience professionnelle lors de stages crédités et seront fins prêts pour le marché du travail. »

La mise en œuvre de ce programme est rendue possible grâce à un partenariat avec le Cégep de Rimouski qui met à la disposition de l’UQAR des espaces et des équipements de laboratoire qui complètent les infrastructures de l’Université. À terme, cette collaboration permettra d’enrichir les liens entre le programme de Technologie du génie civil et le baccalauréat en génie civil.

Chaque étudiante et chaque étudiant de la première cohorte du baccalauréat en génie civil bénéficiera d’une bourse d’accueil spécifique de 1000 $ grâce à la contribution de deux entreprises de la région, soit Produits Métalliques PMI et Structures GB. Cet appui financier pourrait atteindre jusqu’à 5000 $ compte tenu du programme de bourses régulier en génie.

Le baccalauréat en génie civil de l’UQAR s’adresse aux personnes qui sont titulaires d’un diplôme d’études collégiales ou qui possèdent les connaissances appropriées et une expérience d’au moins deux années dans le domaine du génie. Ce nouveau programme en génie civil s’ajoute aux baccalauréats en génie électrique, en génie mécanique et en génie des systèmes électromécaniques. Les personnes intéressées peuvent faire une demande d’admission dès maintenant sur le site Web de l’UQAR. 

Source :
Jean-François Bouchard
UQAR, 25 septembre 2018

Toutes les actualités de l'UQAR >>>