L’UQAT reçoit sa première subvention du Fonds Nouvelles frontières en recherche | Réseau de l'Université du Québec

L’UQAT reçoit sa première subvention du Fonds Nouvelles frontières en recherche

Image de l'article

Les professeurs Koubaa, Ghié et Beauregard.

2019-09-11

L’UQAT reçoit sa première subvention du Fonds Nouvelles frontières en recherche

Le professeur à l’Unité d’enseignement et de recherche (UER) en création et nouveaux médias à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), Martin Beauregard et les cochercheurs Ahmed Koubaa, professeur à l'Institut de recherche sur les forêts et Walid Ghié, professeur à l'École de génie, figurent parmi les tout premiers chercheurs récipiendaires du nouveau Fonds Nouvelles frontières en recherche visant à faire reculer les limites de la science au Canada.

En effet, pour son projet de recherche intitulé L'impression 3D de résidus industriels forestiers au service du développement durable : l'exploration de nouvelles formes de matérialité aux frontières des arts, du génie des matériaux et du génie mécanique, le professeur Beauregard a obtenu une importante subvention de 230 000 $.

C’est dans le volet Exploration, lancé en décembre 2018 et qui vise à susciter des occasions de renforcer la capacité du Canada en matière de recherche interdisciplinaire à haut risque et à haut rendement, que la candidature du professeur Beauregard fut retenue. Au total, 38 339 123 $ furent octroyés par ce volet. Rappelons que le professeur Beauregard et les cochercheurs Ahmed Koubaa, professeur à l’Institut de recherche sur les forêts, et Walid Ghié, professeur à l’École de génie, avaient aussi obtenu en mai dernier 100 000 $ du programme intersectoriel AUDACE du Fonds de recherche du Québec.

Le Laboratoire intersectoriel d’impression 3D – Arts, sciences naturelles et génie fut d’ailleurs mis sur pied à l’UQAT dans un contexte où les industries de la construction, de l’automobile et de l’aéronautique devront répondre à plusieurs normes structurales et environnementales. Le laboratoire permettra ainsi de soutenir la transformation économique des secteurs de la culture et de l’industrie, d’accroître les synergies entre les secteurs des arts et sciences, ainsi que de renforcir la mobilisation des connaissances sur les enjeux sociétaux et environnementaux.

À propos du Fonds Nouvelles frontières
Mis sur pied à compter de l’exercice 2018-2019 par les trois organismes subventionnaires de la recherche au Canada, soit les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), le Fonds Nouvelles frontières vise à soutenir la recherche internationale et interdisciplinaire qui présente des risques élevés. Ce fonds permettra d’investir 275 M$ de dollars sur cinq ans, et 65 M$ de dollars par année par la suite.

Source :
Nathalie Cossette
UQAT, 9 juillet 2019

Toutes les actualités de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue >>>