L’UQO ouvre son Bureau d’intervention en matière d’inconduite (BIMI) | Réseau de l'Université du Québec

L’UQO ouvre son Bureau d’intervention en matière d’inconduite (BIMI)

2019-09-11

L’UQO ouvre son Bureau d’intervention en matière d’inconduite (BIMI)

Les étudiantes et les étudiants de l’Université du Québec en Outaouais auront accès à un tout nouveau service en cette rentrée 2019 : l’UQO ouvre son nouveau Bureau d’intervention en matière d’inconduite (BIMI) qui desservira l’ensemble de la communauté universitaire.

Ce bureau se veut un guichet unique pour recevoir les plaintes et accompagner les personnes afin d’assurer le suivi du traitement des plaintes en lien avec les violences à caractère sexuel, le plagiat et la fraude et l’incivilité. Trois employées travailleront au BIMI, deux au campus Gatineau et une au campus de Saint-Jérôme.

« Déjà en 2016 et bien avant l’obligation gouvernementale, je me suis personnellement engagé à faire de l’UQO un lieu exempt de toute forme de violence.  Nous avons pris les mesures nécessaires pour y arriver et je suis confiant que nous allons réussir grâce aux efforts et à l’engagement de tous et de toutes ainsi qu’avec la collaboration des différents syndicats et associations de l’Université », affirme le recteur Denis Harrisson. 

De plus, l’UQO a été l’une des premières universités à se doter d’une Politique visant à prévenir et à combattre les violences à caractère sexuel.

Consulter la page Web du BIMI >>>

Source :
Service des communications
UQO, 3 septembre 2019

Toutes les actualités de l'Université du Québec en Outaouais >>>