L’UQTR et l’USMB franchissent une nouvelle étape en pédagogie numérique | Réseau de l'Université du Québec

L’UQTR et l’USMB franchissent une nouvelle étape en pédagogie numérique

2016-05-10

L’UQTR et l’USMB franchissent une nouvelle étape en pédagogie numérique

Si les collaborations entre l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et l’Université Savoie Mont Blanc en France (USMB) portaient déjà ses fruits, elles viennent de franchir une nouvelle étape dans le domaine de la pédagogie numérique avec le Partenariat Canada-Savoie Mont Blanc pour l’Accompagnement Pédagogique (PaCSAc). Et les intervenants impliqués au cœur de ce projet en auront bien besoin de leur PaCSAc puisqu’ils seront appelés à voyager d’un côté à l’autre de l’océan pour la prochaine année afin de développer les activités de coopérations prévues dans chacune des universités.

Roland Sasseville, conseiller pédagogique en technologies éducatives à l’UQTR, Lionel Valet, vice-président enseignement numérique et directeur du Département APPRENDRE de l’USMB, Mathieu Bouchard, conseiller pédagogique en technologie éducative de l’UQTR et Sassia Moutalibi-Zouai, ingénieure en technologie de la formation à l’USMB.

Une première étape du partenariat s’est déroulée du 11 au 22 avril dernier alors qu’une délégation de l’USMB était à l’UQTR afin de s’enquérir des toutes dernières tendances en matière de formation en ligne. «L’UQTR possède des compétences sur toutes les facettes de la création de cours à distance, que ce soit par rapport à la scénarisation, la création de contenu, la mise en œuvre et la livraison. Avoir la chance de s’immerger dans ces pratiques pendant deux semaines nous permet de prendre du recul et de calibrer l’énergie nécessaire pour la mise en place de cours en ligne chez nous», nous explique Lionel Valet, vice-président enseignement numérique et directeur du Département APPRENDRE à l’USMB.

En septembre, ce sera au tour de l’UQTR de s’envoler pour la Savoie afin de se mettre au diapason des outils numériques utilisés sur le continent européen. Comme le souligne Bruno Poulin, coordonnateur du Bureau de pédagogie et de formation à distance à l’UQTR et coresponsable du projet PaCSAc, «il y a des technologies qui ne sont pas encore implantées ici et qui fonctionnent bien depuis quelques années en France; je pense notamment au télévoteur qui permet aux étudiants de répondre électroniquement à une question du professeur en direct et d’afficher les résultats sur un PowerPoint. Ce n’est qu’un exemple, mais ce sera l’occasion pour nous de s’inspirer des meilleures pratiques et d’éventuellement les mettre en place à l’UQTR.»

À travers le PaCSAc, les deux universités souhaitent également internationaliser des ateliers de formation interactive par visioconférence afin d’accompagner les professeurs dans l’utilisation de ces nouvelles technologies pédagogiques. À terme, on envisage de créer des séminaires communs afin de réunir les professionnels et les étudiants du domaine au cœur des échanges. Bien que le projet soit encore embryonnaire, l’idée de créer une école internationale d’été sur la pédagogie numérique à l’été 2017 a d’ailleurs été sérieusement discutée.

Les collaborations entre l’UQTR et l’USMB ont débuté en 2010 et compte à ce jour deux accords de collaborations et une école internationale d’été sur les énergies renouvelables.

Source :
Nicolas Lacoursière
EnTête, 9 mai 2016