Maisons d’hébergement pour femmes: la professeure Denyse Côté en entrevue | Réseau de l'Université du Québec

Maisons d’hébergement pour femmes: la professeure Denyse Côté en entrevue

2020-03-11

Maisons d’hébergement pour femmes: la professeure Denyse Côté en entrevue

Les maisons d’hébergement pour femmes débordent dans la région de Gatineau-Ottawa, selon un reportage de Radio-Canada. Il s’agit d’un phénomène qui peut être entre autres être attribué à la conscientisation de la population dans la foulée du mouvement #MeToo, selon la professeure Denyse Côté, du Département de travail social.

Radio-Canada Ottawa-Gatineau rapporte que les maisons d’hébergement pour femmes de la région de la capitale fédéral3 font face à une hausse des demandes alors que leurs budgets sont gelés. Une enquête de la CBC révèle en effet que dans les derniers mois, 600 personnes, surtout des femmes et des enfants victimes de violence, n’ont pu accéder à des services de refuges.

La professeure Côté estime que les autorités continuent de sous-estimer le problème.

Directrice de l’Observatoire sur le développement régional et l'analyse différenciée selon les sexes (ORÉGAND), Denyse Côté était également en entrevue à l’émission de radio Sur le vif du 5 mars 2020.

L'entrevue de la professeure Côté est diffusée à partir de 25 :45 du bulletin

Reportage web de Radio-Canada

Entrevue à l’émission Sur le vif du 5 mars 2020

Source :
Service des communications
UQO, 6 mars 2020

Toutes les actualités de l'Université du Québec en Outaouais >>>