Nouveau CLOM sur le télétravail | Réseau de l'Université du Québec

Nouveau CLOM sur le télétravail

2020-10-14

Nouveau CLOM sur le télétravail

 Le télétravail – Enjeux et défis est le titre d’un nouveau cours en ligne ouvert et massif (CLOM, ou MOOC), conçu par la  professeure Diane-Gabrielle Tremblay, de l’École des sciences de l’administration.

Le contexte de pandémie de COVID-19 s’est traduit par des transformations radicales du travail, et en particulier par un fort développement du télétravail. Au Québec et au Canada, en l’espace de quelques jours, nous sommes passés d’un taux de télétravail relativement faible (environ 10 à 15 % des organisations offrant le télétravail, souvent de manière occasionnelle) à un taux nettement plus élevé d’employés en télétravail (environ 40 %). Actuellement, le taux de personnes en télétravail tourne autour de 27 %. Selon la professeure Tremblay, le télétravail est là pour rester.

Cette formation se déploie en 5 parties :

  1. Le télétravail : une vue d’ensemble,
  2. Des études de cas en vidéo sur le télétravail dans divers milieux,
  3. Enjeux, avantages et inconvénients : stratégies pour éviter quelques difficultés associées au télétravail,
  4. L’avenir et la mise en œuvre du télétravail et
  5. Poursuite du travail à distance : la norme? 

On y propose également un grand nombre de ressources et de documents complémentaires pour pousser plus loin sa compréhension des enjeux du télétravail.

« Notre université est très heureuse de contribuer à l’amélioration du télétravail dans les organisations en mettant à la disposition de toutes et tous les recherches réalisées par la professeure Diane-Gabrielle Tremblay, la spécialiste de la question au Québec », a indiqué Lucie Laflamme, directrice générale de l’Université TÉLUQ.

Pour sa part, Diane-Gabrielle Tremblay explique que « cette formation devrait aider les organisations à mieux connaître les avantages et les inconvénients du télétravail, les modalités de mise en œuvre, les enjeux auxquels il faut être attentif (isolement, productivité, modes de gestion et d’encadrement du travail) et bien d’autres dimensions ». 

La professeure Tremblay mène des recherches sur le télétravail depuis une vingtaine d’années, dont sa participation à la plus grosse recherche menée au Québec sur le télétravail, avec le CEFRIO en 2001, puis à de nombreuses enquêtes et études de cas au fil des ans, jusqu’à des recherches récentes et en cours.

Source :
Service des communications et des affaires publiques
TÉLUQ, 6 octobre 2020

Toutes les actualités de la Télé-université >>>