Psychoéducation et autisme : un nouveau livre pour Marie-Hélène Poulin | Réseau de l'Université du Québec

Psychoéducation et autisme : un nouveau livre pour Marie-Hélène Poulin

2020-09-02

Psychoéducation et autisme : un nouveau livre pour Marie-Hélène Poulin

Les personnes ayant un trouble du spectre de l'autisme (TSA) font partie des clientèles auprès desquelles les professionnelles et les professionnels en psychoéducation sont susceptibles d'intervenir. Afin de favoriser une adaptation des pratiques et une plus grande qualité des services offerts à cette clientèle bien spécifique, la professeure en psychoéducation à l'Unité d'enseignement et de recherche (UER) en sciences du développement humain et social de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), Marie-Hélène Poulin, cosigne un nouvel ouvrage à ce sujet. Intitulé « L'autisme, comprendre et agir dans une perspective psychoéducatrice – Connaissances et pratiques psychoéducatrices », le livre vient de paraître aux Presses de l'Université du Québec.

À travers cet ouvrage, l'objectif de la professeure Poulin est de contribuer à une compréhension plus approfondie des difficultés d'adaptation et des capacités adaptatives des personnes autistes afin de favoriser de meilleures pratiques en psychoéducation. Le livre s'adresse aux professionnelles et aux professionnels travaillant auprès de personnes TSA, de même qu'aux étudiantes et aux étudiants en psychoéducation ou dans un domaine connexe. Il servira d'ailleurs de support pédagogique pour le cours « Le trouble du spectre de l'autisme » offert à la session d'automne par Marie-Hélène Poulin.

Une profession nouvelle et des connaissances à approfondir

La profession de psychoéducatrice et de psychoéducateur est unique au Québec et relativement nouvelle. Créée dans les années 1950, elle s'inspire de modèles développementaux pour comprendre les difficultés d'adaptation des jeunes et proposer des moyens d'intervention. Une compréhension plus approfondie du TSA et des façons d'ajuster les interventions psychoéducatives en fonction de la réalité des personnes autistes est essentielle pour soutenir l'inclusion et la qualité des services offerts à cette clientèle.

Marie-Hélène Poulin a coécrit son ouvrage avec deux collègues ayant elles aussi une formation universitaire en psychoéducation, soit Myriam Rousseau, chercheuse en établissement à l'Institut universitaire en déficience intellectuelle et trouble du spectre de l'autisme (DI-TSA) du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) Mauricie-Centre-du-Québec, ainsi que Jacinthe Bourassa, agente de planification, de programmation et de recherche rattachée à la même institution.

À propos de Marie-Hélène Poulin

Professeure en psychoéducation et docteure en sciences cliniques, Marie-Hélène Poulin est professeure à l'UQAT depuis juin 2006. Parmi ses champs de spécialisation, mentionnons la pratique psychoéducative, l'inclusion des personnes ayant des besoins particuliers, la supervision professionnelle du personnel intervenant ainsi que le trouble du spectre de l'autisme. En plus de la supervision d'étudiantes et d'étudiants de 2e et 3e cycles, elle a à son actif de nombreuses publications, qu'il s'agisse d'articles dans des revues professionnelles, de livres ou de communications à titre de conférencière invitée ou cochercheuse. Elle a été nommée au Cercle d'excellence de l'Université du Québec en 2016.

Source :
Service des communications
UQAT, 31 août 2020

Toutes les actualités de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue >>>