Réseaux intelligents: une solution prometteuse pour la production d'énergie électrique | Réseau de l'Université du Québec

Réseaux intelligents: une solution prometteuse pour la production d'énergie électrique

Image de l'article

Nahi Kandil, Tommy Andy Theubou Tameghe et Tahar Tafticht.

2019-12-11

Réseaux intelligents: une solution prometteuse pour la production d'énergie électrique

Les changements climatiques apportent leur lot de défis, notamment en ce qui a trait à la production d'énergie électrique. La recherche de M. Tommy Andy Theubou Tameghe, doctorant en ingénierie à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), en collaboration avec l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), apporte de nouvelles connaissances dans le domaine.

En effet, l'évolution des infrastructures actuelles vers des réseaux plus intelligents, c'est-à-dire intégrant massivement les récents progrès des technologies de l'information et de la communication (TIC) et des énergies renouvelables, est l'une des solutions les plus prometteuses en ce qui concerne la production d'énergie électrique.

Soutenue le 9 décembre dernier au campus de l'UQAT à Rouyn-Noranda, la thèse de M. Tameghe vise ainsi à contribuer au développement et au déploiement de réseaux intelligents par l'étude et l'implantation en laboratoire d'un microréseau électrique (MRE). Le concept microréseau est un nouveau paradigme de production de l'énergie électrique qui reprend à petite échelle les principes fondateurs du réseau intelligent du futur. Il en est donc une modalité pratique.

Grâce à différents tests en laboratoire, cette recherche a permis la conception du prototype pour l'étude des MRE. Ainsi, ce système a été étudié élément par élément. Des améliorations ciblant des boucles de régulation des convertisseurs de puissance servant à intégrer les énergies renouvelables ainsi que l'identification en temps réel des paramètres de ces derniers ont été proposées.

À travers plusieurs articles scientifiques et le contenu de cette thèse, cette recherche apporte de nouvelles connaissances que le chercheur considère très utiles quant aux développements futurs dans les techniques de diagnostic et la surveillance des réseaux intelligents.

Cette recherche doctorale intitulée « Commande intelligente, diagnostic et supervision d'un microréseau de cogénération » fut initiée par le professeur René Wamkeue, Ph. D., à l'École de génie de l'UQAT, puis a été parachevée sous la direction du professeur Nahi Kandil, Ph. D., de la même école. La codirection scientifique a été assurée par le docteur Innocent Kamwa, Ph. D., de l'institut de recherche d'Hydro-Québec (IREQ),  et le professeur Mohand Ouhrouche, Ph. D., du département des sciences appliquées de l'UQAC.

Source :
Service des communications
UQAT, 10 décembre 2019

Toutes les actualités de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue >>>