Subvention de 248 000 $ pour la professeure Diane-Gabrielle Tremblay | Réseau de l'Université du Québec

Subvention de 248 000 $ pour la professeure Diane-Gabrielle Tremblay

2019-11-28

Subvention de 248 000 $ pour la professeure Diane-Gabrielle Tremblay

La professeure Diane-Gabrielle Tremblay, de l’École des sciences de l’administration de l’Université TÉLUQ, vient d’obtenir une subvention de recherche de la part de l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST).

Cette subvention, au montant de 248 000 $ sur deux ans, permettra d’avancer les travaux d’un projet de recherche portant sur les effets des espaces ouverts de travail et des espaces de travail partagés (coworking).

Cette recherche sera menée en collaboration avec les cochercheurs Sari Mansour, lui aussi professeur à l’École des sciences de l’administration, et Arnaud Scaillerez, professeur à l’Université de Moncton.

« Ces réalités nouvelles du monde du travail, les espaces ouverts et le coworking, sont des enjeux majeurs du travail d’aujourd’hui, et l’Université TÉLUQ est heureuse de compter dans son corps professoral une chercheuse qui s’intéresse à ces nouvelles formes d’organisation du travail, ainsi qu’à leurs effets », a déclaré le directeur général par intérim, monsieur André G. Roy.

La professeure Diane-Gabrielle Tremblay ajoute : « Je travaille depuis plusieurs années sur le thème du coworking et, avec des collègues français, nous venons de publier un ouvrage aux Presses universitaires de Rennes, à paraître bientôt aux Presses de l’Université du Québec, sur l’ensemble des formes de tiers lieux, dont le coworking. Nous approfondissons les recherches et, comme certains des enjeux sont semblables dans les espaces ouverts de travail que l’on trouve maintenant dans nombre d’administrations publiques et d’entreprises privées, j’ai décidé d’étendre la recherche à ces espaces ».

Dans ce projet, l’équipe de la professeure Tremblay s’intéressera aux dimensions de santé au travail, caractéristiques de ces espaces ouverts de travail qui se multiplient depuis quelques années.

L’IRSST

Solidement implanté au Québec depuis 1980, l'Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail est un organisme de recherche scientifique reconnu pour l'expertise de son personnel et la qualité de ses travaux. L'Institut est un organisme paritaire privé, sans but lucratif, dont le conseil d'administration est composé d’un nombre égal de représentants d’employeurs et de travailleurs. 

L’Université TÉLUQ

Créée en 1972 pour rendre le savoir accessible, la TÉLUQ est la seule université francophone en Amérique du Nord à offrir tous ses programmes à distance. Chaque année, près de 20 000 personnes choisissent la flexibilité de l’Université TÉLUQ pour y faire leurs études universitaires, du 1er au 3e cycle. 

Source :
Service des communications et des affaires publiques
TÉLUQ, 27 novembre 2019

Toutes les actualités de la Télé-université >>>