Un autre record du monde pour le véhicule éolien de l’ÉTS | Réseau de l'Université du Québec

Un autre record du monde pour le véhicule éolien de l’ÉTS

Image de l'article

(Crédit : Racing Aeolus Den Helder)

2019-09-05

Un autre record du monde pour le véhicule éolien de l’ÉTS

Pour une 3e année consécutive, les étudiants et étudiantes de l’ÉTS se sont illustrés lors de la compétition universitaire de véhicules éoliens qui se tenait à Den Helder aux Pays-Bas. En effet, après avoir effectué la course la plus rapide avec un record d’efficacité de 113,97 % en 2018, l’équipe s’est une fois de plus surpassée en atteignant cette année un ratio d’efficacité de 114,82 %, un nouveau record!

Une victoire inéluctable

L’équipe de l’ÉTS domine la compétition depuis plusieurs années déjà. Le club Chinook a été détenteur du record mondial de 2012 à 2015 et de 2017 à 2018.

Les attentes étaient grandes cette année, et l’équipe de l’ÉTS en était bien consciente. C’est donc avec détermination et dans le but d’obtenir un nouveau record du monde que les étudiants et étudiantes ont conçu Chinook 9, la toute dernière mouture du club. Heureusement pour l’équipe, leur acharnement a porté fruit et les résultats parlent d’eux-mêmes :

  • 1re place à l'endurance avec une moyenne d'efficacité de 105,48 %;
  • Course la plus rapide avec un record du monde de 114,82 % d'efficacité;
  • 1re place aux courses d'accélération;
  • 2e place à l'innovation.
Le calcul de l’efficacité

Puisque la vitesse des véhicules éoliens dépend de la vitesse du vent, la performance de ceux-ci n’est pas calculée en kilomètre-heure, mais bien en pourcentage d’efficacité. On utilise un ratio obtenu en divisant la vitesse moyenne du véhicule par la vitesse moyenne du vent. Quand le résultat dépasse 100 %, cela signifie que le véhicule est plus rapide que le vent!

Le Racing Aeolus Den Helder 2019

La course, qui se tient depuis maintenant 12 ans aux Pays-Bas, réunit une dizaine d’équipes venant des quatre coins du monde. Chinook ÉTS est d’ailleurs la seule équipe universitaire nord-américaine sur le circuit.

Top 3 de la compétition :
  • 1re place : Chinook ÉTS, École de technologie supérieure, Canada
  • 2e place : Baltic Twin Thunder,  Kiel University of Applied Sciences, Allemagne
  • 3e place : DTU Wind Turbine Racer, Danmarks Tekniske Universitet, Danemark

Source :
Cindy Gauthier
ÉTS, 28 août 2019

Toutes les nouvells de l'École de technologie supérieure >>>