Un professeur de l’UQAR produit des visières de protection pour le personnel de la santé | Réseau de l'Université du Québec

Un professeur de l’UQAR produit des visières de protection pour le personnel de la santé

Image de l'article

Le professeur Mehdi Adda est responsable de programmes de maîtrise en informatique de l'UQAR.

2020-05-08

Un professeur de l’UQAR produit des visières de protection pour le personnel de la santé

Le professeur en informatique Mehdi Adda a produit près de 150 visières de protection pour le personnel du réseau de la santé avec des imprimantes 3D. Une centaine de visières ont déjà été remises au Centre de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches.

C’est au début de la période de confinement que le professeur Adda a proposé de concevoir ces visières de protection pour le personnel du réseau de la santé. Elles sont notamment utilisées lors d’intervention auprès des personnes qui ont contracté la COVID-19 et de tests de dépistage pour déterminer si une personne est atteinte du coronavirus.

« Pour moi, c’était un devoir et une façon concrète de soutenir les personnes qui sont confrontées au coronavirus jour après jour. Comme mes jeunes enfants m’ont donné un coup de main dans la confection des visières, ce projet a permis de les conscientiser à l’importance de l’entraide », explique M. Adda.

Différents modèles de visière en polymère ont été proposés au CISSS de Chaudière-Appalaches afin d’être évalués. Ces visières ont été conçues à partir de plans d’impression partagés par des internautes dans le cadre d’initiatives visant à soutenir les efforts pour contrer la propagation de la COVID-19 aux quatre coins du monde ainsi que sur des modèles que M. Adda a améliorés.

Plus de 120 visières d’un modèle répondant aux exigences du CISSS de Chaudière-Appalaches ont été remises il y a quelques jours par le professeur Adda.  Par ailleurs, quatre modèles de visières ont été proposés au Centre de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent afin d’être évalués. Une centaine de visières seront confectionnées en fonction de leurs besoins.

« Cette pandémie est un moment charnière pour notre société. Je crois qu’elle nous marquera collectivement et que chacune et chacun d’entre nous devra être vigilant pour éviter que la COVID-19 ne se propage davantage alors que nous entrons dans la phase de déconfinement », conclut le professeur Adda.

Spécialiste en science de données et en intelligence artificielle, Mehdi Adda est professeur en informatique à l’UQAR depuis 2010. Il est le responsable des programmes de maîtrise en informatique.

Source :
Service des communications
UQAR, 5 mai 2020

Toutes les actualités de l'Université du Québec à Rimouski >>>