Un projet de l'UQAT obtient la prestigieuse subvention AUDACE | Réseau de l'Université du Québec

Un projet de l'UQAT obtient la prestigieuse subvention AUDACE

Image de l'article

Les professeurs Koubaa, Ghié et Beauregard

2019-05-15

Un projet de l'UQAT obtient la prestigieuse subvention AUDACE

Le professeur à l'Unité d'enseignement et de recherche (UER) en création et nouveaux médias, Martin Beauregard, et les cochercheurs Ahmed Koubaa, professeur à l'Institut de recherche sur les forêts, et Walid Ghié, professeur à l'École de génie, ont obtenu 100 000 $ du programme intersectoriel AUDACE pour le projet de recherche-création intitulé L'impression 3D de biomatériaux innovants comme nouvelle forme d'art écologique : la cocréation d'une œuvre et de nouvelles formes de matérialités à base de résidus forestiers.

Visant à développer, à partir de la production d'une œuvre inédite et de biomatériaux innovants, une reconceptualisation de l'impression 3D dans son rapport à l'art, les technologies d'impression et les matériaux imprimés, le projet du professeur Beauregard et de son équipe fut ainsi sélectionné par un comité international et dévoilé par le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion, le 30 avril dernier. « Ce projet d'impression 3D s'appuie sur une démarche intersectorielle qui allie l'art, les sciences du génie et de la nature. La cocréation de nouveaux biomatériaux et d'une œuvre écologique permettra de repenser et redéfinir des préconceptions liées à l'usage de résidus industriels forestiers et constructions idéologiques véhiculées par l'écologie dans sa relation à l'art, la science et la société », souligne le professeur Beauregard.

Unique au Canada, ce projet de recherche-création a quatre objectifs principaux : 1) la recherche et le développement de biomatériaux nouveaux à base de résidus de l'industrie forestière (RIF) (par exemple; boue papetière et la cendre de bois) de natures biodégradables; 2) la production de matériaux et d'une œuvre portant une réflexion sur l'art et l'écologie dans la pratique de l'art actuel imprimé; 3) la recherche et le développement de composantes mécaniques et électriques liés à l'assemblage et la customisation d'imprimante 3D adaptée et répondant à ces nouvelles formes de matérialités à base de RIF; et 4) le développement d'un pôle attractif et unique au Canada permettant la formation d'une relève de chercheurs et de créateurs audacieux au croisement des arts et de l'expérimentation de moyens technologiques  d'impression 3D inédits et de haut niveau, en plus de créer des collaborations futures dans le réseau universitaire du Québec, le milieu de l'art contemporain et de l'industrie au Canada et à l'échelle internationale. 

À propos du programme AUDACE 
Financé par les trois Fonds de recherche du Québec (FRQSC, FRQS et FRQNT), le programme AUDACE s'inscrit dans un contexte où des efforts importants ont été déployés au cours des cinq dernières années par le scientifique en chef du Québec en vue de favoriser la recherche intersectorielle par le biais de forums d'orientation, de consultations périodiques auprès des acteurs issus de la recherche et des milieux publics, privés, politiques et artistiques, ainsi que par la mise sur pied d'un vaste chantier de réflexion sur la créativité et l'intersectorialité. 

- 30 -

Source : 
Nathalie Cossette, agente d'information
Service des communications et du recrutement
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
819 762-0971 poste 2628 

Toutes les actualités de l'UQAT >>>