2007 – Les étudiants des établissements de l’Université du Québec ont pignon sur rue dans le quartier Saint-Roch

Le 17 octobre 2007, l’Université du Québec inaugurait l’édifice Fleurie. Une cérémonie qui venait clore une phase de développement immobilier destinée aux étudiants, et qui avait débuté en 2005 avec la construction des résidences Sainte-Hélène. Grâce à ces deux bâtiments, près de 150 étudiants bénéficiaient désormais d’un hébergement de qualité. Sans oublier que leur présence dans le quartier allait aussi contribuer à redonner vie à Saint-Roch.

L'Édifice Fleurie, un immeuble de 7 M$, accueille des bureaux, des salles de réunion et des logements. Les étages supérieurs comptent 41 studios et trois appartements de quatre chambres réservés aux étudiants. Ces logements meublés, chauffés et éclairés bénéficient d'un ascenseur et d'une semi-climatisation. L’Édifice est également un bâtiment écologique, car l'éclairage, le chauffage et la climatisation y ont été réalisés selon les principes du « bâtiment durable ». L'immeuble met à profit la lumière naturelle et exploite la géothermie comme source principale de chauffage. Au total, il consomme 54 % de l'énergie d'un bâtiment standard équivalent.

Construites au coût de 3,8 millions $, les résidences Sainte-Hélène offrent des logements à prix compétitif dans le marché des résidences pour étudiants. Elles comprennent 8 logements de 6 1/2 pièces avec quatre chambres, 25 appartements de 4 1/2 pièces pourvus de deux chambres ainsi que sept studios.

Durant l'année scolaire, les locations dans ces édifices sont réservées en priorité aux étudiants. Les professeurs invités et chercheurs de passage peuvent aussi y loger. Les lieux sont toutefois accessibles au public l'été, avec le mobilier et le service d'hôtellerie compris. Tous ces logements incluent le câble, le réseau Internet sans fil et la téléphonie locale sans frais additionnels.

Une université au centre-ville

L'Université du Québec occupe 39 000 mètres carrés au centre-ville de Québec. Plus de 800 personnes travaillent à son siège social ainsi que dans les établissements qui lui sont rattachés à Québec, soit l'Institut national de la recherche scientifique (INRS), l'École nationale d'administration publique (ENAP) et la Télé-université (TÉLUQ). Ces établissements accueillent à leur tour 800 étudiants.

Source :
Direction des communications
Université du Québec