Olympisme et antidopage

Le stade olympique de Montréal, construit pour les Jeux olympiques d'été de 1976

L’année 1976 est marquée par la tenue des Jeux olympiques d’été à Montréal. Au cours de ces jeux, 2 000 athlètes seront soumis à des contrôles antidopage et dix cas de dopage seront avérés, dont huit chez des haltérophiles.

 Un dépistage réalisé grâce à des équipements de pointe et à la collaboration de l’Institut national de la recherche scientifique-Santé.

Le magazine Réseau proposait dans ses pages deux textes sur les contrôles antidopage réalisés par l’INRS aux Jeux olympiques de Montréal, deux articles que nous vous invitons à lire.

(Source de l'image : Bobjagendorf. https://commons.wikimedia.org/wiki/File%3AMontreal_Olympic_Stadium_aerial_view.jpg. Wikimedia Commons. Image téléchargée le 26 mars 2018.)