Les chercheurs des établissements de l’Université du Québec au 87e Congrès de l’Acfas : mardi 28 mai 2019 | Réseau de l'Université du Québec

Les chercheurs des établissements de l’Université du Québec au 87e Congrès de l’Acfas : mardi 28 mai 2019

2019-05-27

Les chercheurs des établissements de l’Université du Québec au 87e Congrès de l’Acfas : mardi 28 mai 2019

Québec, le 27 mai 2019 – Les dix établissements du réseau de l’Université du Québec présenteront de nombreuses contributions scientifiques lors de la 87e édition du Congrès de l’Association francophone pour le savoir (Acfas). Ils seront des centaines de professeurs et de chercheurs du réseau à livrer plusieurs exposés, tant lors de colloques que de communications libres.
 
Tout au cours de ce congrès, l’Université du Québec mettra quotidiennement de l’avant une communication scientifique sélectionnée pour chacun des dix établissements du réseau.
 
Parmi les sujets du mardi 28 mai :
 
Université du Québec à Montréal (UQAM)
 
Colloque 315 — Arts visuels et « appropriation culturelle » : quels enjeux ?
Monia Abdallah (UQAM)
À partir de divers exemples de polémiques apparues ces dernières années dans le champ des arts visuels, l’auteur tente de différencier l’« appropriation culturelle » des emprunts culturels qui ont toujours existé.
Heure : 14 h 35
Lieu : Université du Québec en Outaouais, Pavillon Alexandre-Taché, local E0204
Relations de presse : Jenny Desrochers, 514-987-3000, poste 7730
 
 
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)
 
Colloque 532 — Bien-être, diversité et réussite : un cocktail complexe pour la direction d’école
Alain Huot, Annie-Claude Rivest, Corina Borri-Anadon, Sylvie Ouellet, Véronique Saumure (UQTR) ainsi que Angela AuCoin et Josée Richard (Université de Moncton)
Comme les enfants passent une part importante de leur vie à l’école, la qualité de l’expérience scolaire est essentielle pour le développement de leurs compétences sociales et de leurs capacités d’apprentissage, d’où l’importance pour l’école de s’efforcer de garantir les conditions de bien-être (milieu sécuritaire, autodéterminant, accueillant et stimulant). Ainsi, le bien-être des élèves se retrouve au centre des actions de bienveillance à mener par la direction d’école pour favoriser la réussite. La communication présentera le contexte de recherche, la méthodologie utilisée pour la construction du modèle ainsi que le modèle lui-même.
Heure : 11 h 30
Lieu : Université du Québec en Outaouais, Pavillon Alexandre-Taché, local A0106
Personne-ressource : Alain Huot, 819-376-5011, poste 3236
Relations de presse : Jean-François Hinse, 819-244-4119
 
 
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)
 
Colloque 403 – Les désastres de la consommation : à qui la responsabilité ?
Damien Hallegatte (UQAC)
 Le marketing est souvent critiqué de l’extérieur de la discipline, mais la question de sa part de responsabilité vis-à-vis des désastres de la consommation, comme discipline, idéologie, mais surtout pratique, a été négligée par les chercheurs. Or, il est crucial d’y répondre, afin de mettre en place des politiques publiques environnementales et sociales efficaces. L’objectif de cette communication est donc d’évaluer la part de responsabilité de la pratique du marketing par les entreprises commerciales, relativement à celle des consommateurs. Pour effectuer cette recherche conceptuelle, nous avons mobilisé notamment les concepts de libre arbitre, de pouvoir et de gouvernementalité du consommateur, d’imitation et de compétition sociale, afin d’appréhender en même temps l’agentivité du consommateur et la structuration sociale de ses pensées et de son comportement. Les résultats suggèrent notamment que les mécanismes sociaux d’imitation et de compétition jouent un rôle crucial dans la surconsommation, mais qu’ils sont attisés par les techniques de marketing. Les contributions principales de cette communication sont de mettre en évidence cette synergie et de montrer que, pour réduire les problèmes causés par la consommation, il ne s’agit pas tant de déterminer les responsabilités que de statuer sur ce qui peut être changé. Or, il semble plus productif d’abandonner la stimulation de la demande que de tenter d’apprendre aux consommateurs à résister à cette stimulation.
Heure : 9 h
Lieu : Université du Québec en Outaouais, Pavillon Lucien-Brault, local A0112
Relations de presse : Marie-France Audet, 418-545-5011, poste 2274
 
 
Université du Québec à Rimouski (UQAR)
 
Colloque 514 — Intégrer le vivant en classe primaire : exploration de la pratique enseignante et du développement d’un rapport au vivant chez l’élève
Catherine Simard, Joane Deneault et Maryse Proulx (UQAR)
Les élèves des écoles de niveau primaire apprennent à connaître le monde du vivant dans une perspective cognitive. Cependant, la présence d’un animal en classe offre la possibilité aux élèves de non seulement développer leur connaissance du vivant, tel un objet de savoirs, conceptuel et de sciences, mais aussi d’établir une relation en temps réel avec un animal. Cette communication présente une recherche exploratoire visant à mieux comprendre les dispositifs favorisant les rencontres élève-animal en contexte de classe et les retombées éducatives en matière de construction du rapport au vivant.
Heure : 11 h
Lieu : Cégep de l’Outaouais, Campus Gabrielle-Roy, local 2 426
Personne-ressource : Catherine Simard, professeure en sciences de l’éducation, 418-723-1986, poste 1019
Relations de presse : Jean-François Bouchard, Service des communications, 418-723-1986, poste 1426
 
 
Université du Québec en Outaouais (UQO)
 
Colloque 109 — Guérir les cœurs ensemble : Une nouvelle intervention pour les couples faisant face à la maladie cardiaque
Paul Greenman (UQO), Heather Tulloch (Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa), Susan Johnson (Ottawa Couple and Family Institute)
La qualité de la relation conjugale a un impact important et direct sur la santé cardiaque. Un groupe de chercheurs a donc développé et mis à l’épreuve un programme psychopédagogique (Healing Hearts Together) en format de groupe pour les couples faisant face à une maladie cardiaque. Les thèmes qui ont émergé des groupes de discussion tournaient autour des difficultés à transiger avec et à exprimer les émotions, une augmentation de la fréquence des conflits à la suite de la maladie et l’ajustement aux nouveaux rôles.
Heure : 13 h 
Lieu : Université du Québec en Outaouais, Pavillon Alexandre-Taché, local B1210
Relations de presse : Louis Lafortune, 819-595-3900, poste 3956
 
 
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)
 
Colloque 406 – La transition climatique est-elle possible au Québec sans refondation du modèle d’occupation du territoire ?
Hugo Asselin (UQAT)
Face aux défis posés par les changements climatiques, le modèle d’occupation du territoire et de développement économique qui prévaut au Québec a atteint ses limites. De nombreux problèmes sont associés au déséquilibre de densité de population entre la métropole et les régions, aux impacts des industries extractives et à la gestion centralisée des territoires. Cette communication présente différentes solutions à ces problèmes afin de stimuler la réflexion sur les façons de favoriser une véritable gestion adaptative et intégrée des ressources et des territoires dans une perspective de lutte aux changements climatiques.
Heure : 11 h 10
Lieu : Université du Québec en Outaouais, Pavillon Alexandre-Taché, local D0443
Relations de presse : Nathalie Cossette, 819-762-0971, poste 2628
 
 
Institut national de la recherche scientifique (INRS)
 
Colloque 438 — Couples, enfants et projets familiaux : de l’imaginaire à la réalité
Laurence Charton (INRS), Béatrice Lefebvre (UQAM) et Chantale Bayard (INRS)
La réalisation des projets de couple et familiaux constitue des préoccupations importantes des individus contemporains. Ces projets font l’objet de représentations sociales produites par plusieurs sources (médias, psychologie populaire, conseils sur Internet). Celles-ci proposent des modèles et fournissent des supports à des imaginaires alimentant les scénarios personnels, créant des attentes qui se heurtent aux réalités quotidiennes, entraînant souvent désillusions et déceptions, pouvant aller jusqu’à remettre en cause le maintien de projets initiaux. Ce colloque propose une réflexion sur la construction des imaginaires sociaux associés à l’établissement des relations de couple et de la famille, aux modalités de passage des projets à la réalité et à l’analyse des satisfactions, des désillusions et des stratégies d’adaptation aux nouvelles conditions.
Heure : 8 h 45
Lieu : Cégep de l’Outaouais, Campus Gabrielle-Roy, local 2 001
Relations de presse : Amélie Daoust-Boisvert, 514-499-6603
 
 
École nationale d’administration publique (ENAP)
 
Colloque 409 — Design, mise en œuvre et gouvernance des politiques publiques de résilience
Marie-Christine Therrien, Julie-Maude Normandin et Geneviève Baril (ENAP)
Devant le nombre de crises créées notamment par les catastrophes naturelles, les pannes d’infrastructures essentielles, les risques de pandémie et les attaques terroristes, l’adoption de politiques publiques sur la résilience semble une solution prometteuse. Cette solution est préconisée par la Stratégie internationale de prévention des catastrophes de l’ONU, l’Accord de Paris sur le climat, des initiatives philanthropiques comme le 100 Resilience Cities de la Fondation Rockefeller, la politique québécoise en matière de sécurité civile de 2014 ainsi que des politiques et des stratégies municipales comme celle adoptée par Montréal en 2018. La mise en œuvre des premières politiques en matière de résilience se bute toutefois à plusieurs défis. Comment ceux-ci peuvent-ils être surmontés ? Ce colloque propose d’aborder ces enjeux par le design, la mise en œuvre et la gouverne de politiques publiques de résilience.
Heure : 13 h
Lieu : Université du Québec en Outaouais, Pavillon Alexandre-Taché, local E0218
Personne-ressource : Marie-Christine Therrien
Relations de presse : annie.mathieu2@enap.ca, 418-641-3000, poste 6350, cell. : 418-255-7374
 
 
École de technologie supérieure (ÉTS)
 
Colloque 403 – Les compétences essentielles des gestionnaires de projets de construction
Christiane Papineau et Gabriel Lefebvre (ÉTS)
Les projets de construction sont de plus en plus complexes et font appel à plusieurs intervenants. Pour assurer leur succès, les employeurs doivent pouvoir s’appuyer sur des gestionnaires de projets compétents. Outre les connaissances techniques et l’expérience de travail, quelles sont les compétences-clés et les qualités essentielles qu’ils doivent posséder ? Pour les découvrir, la professeure Christiane Papineau, du Département de génie de la construction, de l’École de technologie supérieure (ÉTS), a réalisé une enquête auprès de 100 employeurs et 50 gestionnaires de construction. Les résultats lui ont permis d’établir les 13 habiletés et les 11 caractéristiques jugées essentielles.
Heure : 12 h 30
Lieu : Université du Québec en Outaouais, Pavillon Alexandre-Taché, local : Grande salle
Relations de presse : Chantal Crevier, 514-396-8800, poste 7893
 
 
Télé-université (TÉLUQ)
 
Colloque 455 — Conciliation emploi-famille et congé parental au Québec : quels enjeux ? quels effets ?
Diane-Gabrielle Tremblay (TÉLUQ)
De plus en plus de pays ou de provinces comme le Québec ont élaboré leur plan d’action numérique pour l’éducation. Un des axes d’intervention prioritaire est la formation des enseignants. De manière plus marginale, le rôle des cadres scolaires en tant qu’agents du changement et leaders de l’innovation y est également évoqué. En effet, ces derniers jouent un rôle majeur pour la réussite de la transition numérique d’un système scolaire. Toutefois, si l’offre de formation technopédagogique pour les enseignants est déjà bien présente dans les programmes universitaires, très rares sont les programmes en administration scolaire proposant des cours dans le domaine du numérique pour les cadres scolaires. Pourtant ces derniers sont confrontés, selon le pays, à différents enjeux liés au numérique comme la mise en œuvre des plans d’action numériques ministériels, le choix de l’équipement pour leur établissement, la conduction de projets « numériques » ou encore l’utilisation des données générées. Cette communication présente les résultats d’une revue de la littérature systématique sur l’implication des cadres scolaires dans l’implantation du numérique à l’école. Les principaux résultats montrent les enjeux liés au développement de leur esprit critique à l’égard des données numériques (big data) (Selwyn, Henderson et Chao, 2015) notamment lors de la mise en place de stratégies de monitorage et d’évaluation pilotées par les données (Ozga, 2016).
Heure : 15 h
Lieu : Université du Québec en Outaouais, Pavillon Lucien-Brault, local : B1004
Relations de presse : Denis Gilbert, 1-800-463-4728, poste 5282
 
 
À propos de l’Université du Québec
Depuis 50 ans, le réseau de l’Université du Québec est engagé dans son mandat d’accessibilité à l’enseignement supérieur, de progrès scientifique du Québec et de développement de ses régions. Les dix établissements du réseau créent, transfèrent et mobilisent les connaissances répondant aux défis actuels posés à nos sociétés.
 
Chaque année, ils accueillent le tiers des étudiants universitaires du Québec. Au total, plus de 100 000 étudiants fréquentent l’un ou l’autre des 1 300 programmes offerts aux trois cycles d’études par l’Université du Québec à Montréal, l’Université du Québec à Trois-Rivières, l’Université du Québec à Chicoutimi, l’Université du Québec à Rimouski, l’Université du Québec en Outaouais, l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, l’Institut national de la recherche scientifique, l’École nationale d’administration publique, l’École de technologie supérieure et la Télé-université. 
 

– 30 –

 
 
Source :
Valérie Reuillard
Directrice des communications
Université du Québec
Téléphone : 418-657-4432
Cellulaire : 418-573-5785