Olympisme et antidopage | Réseau de l'Université du Québec

Olympisme et antidopage

Le stade olympique de Montréal, construit pour les Jeux olympiques d'été de 1976

L’année 1976 est marquée par la tenue des Jeux olympiques d’été à Montréal. Au cours de ces jeux, 2 000 athlètes seront soumis à des contrôles antidopage et dix cas de dopage seront avérés, dont huit chez des haltérophiles.

 Un dépistage réalisé grâce à des équipements de pointe et à la collaboration de l’Institut national de la recherche scientifique-Santé.

Le magazine Réseau proposait dans ses pages deux textes sur les contrôles antidopage réalisés par l’INRS aux Jeux olympiques de Montréal, deux articles que nous vous invitons à lire.

(Source de l'image : Bobjagendorf. https://commons.wikimedia.org/wiki/File%3AMontreal_Olympic_Stadium_aerial_view.jpg. Wikimedia Commons. Image téléchargée le 26 mars 2018.)