Planification régionale, économie sociale

Présidence : Pierre Doray (Université du Québec à Montréal)

Le rôle des établissements de l’UQ en région dans la planification régionale

Marc-Urbain Proulx (Université du Québec à Chicoutimi)

RÉSUMÉ

Selon une définition simple et universellement partagée, la planification s’avère explicitement concernée par la liaison méthodique entre la connaissance et l’action à exercer. En 1968 au Québec, deux interventions publiques importantes ont été lancées. Furent créés les établissements du réseau de l’Université du Québec. Et la planification régionale fut instituée pour consolider les nouvelles régions administratives découpées dans l’espace québécois. Plusieurs générations de planification eurent lieu au fil du temps. Notre question de recherche concerne la contribution des cinq établissements de l'UQ localisés en régions en matière de connaissance générée et diffusée. Notre compilation des données annuelles fut effectuée à partir des archives. Notre analyse des tendances dans le chemin parcouru conduira à alimenter une réflexion plus large sur le rôle actuel et futur des établissements de l'UQ en régions.

PowerPoint accompagnant la présentation

Le réseau de l’Université du Québec : rôle déterminant dans la redécouverte et le développement de l’économie sociale

Benoît Lévesque (Université du Québec à Montréal) et Jean-Marc Fontan (Université du Québec à Montréal)

RÉSUMÉ

Notre présentation propose des résultats préliminaires concernant les trois questions suivantes :

  1. comment les constituantes de l’UQ à travers leurs services aux collectivités et la création de programmes (ex. développement régional) et de centres de recherches ont contribué à la mise en place d'un pilier cognitif, soit des définitions, conceptualisation et problématisation concernant l'innovation sociale (IS) et l'économie sociale (ÉS);
  2. comment des méthodologies de recherche-action, de coconstruction des connaissances et d'alliance avec les communautés et collectivités ont permis de développer une culture partagée concernant l’IS et l’ÉS, ce qui n’exclut pas certains désaccords (pilier axiologique);
  3. enfin, comment s’est opérée la reconnaissance par les pouvoirs publics de l’économie sociale à partir de divers soutien, mécanismes, y compris une loi sur l’ÉS et un prix scientifique sur l’IS.

À travers ces divers piliers interreliés, on retrouve diverses instances d’intermédiation, où les chercheurs et les acteurs se sont retrouvés en situation de dialogue et de coconstruction pour une vision partagée, telles le CIRIEC-Canada en liaison avec le CIRIEC-International, les ARUC en Économie sociale et dans des domaines connexes et, maintenant, le TIESS (Territoires innovants en économie sociale et solidaire), une OLTIS (organisme de liaison et de transfert en innovation sociale), sans oublier quelques chaires de recherche.

PowerPoint accompagnant la présentation