Services aux collectivités, mission sociale

Présidence : Pierre Doray (Université du Québec à Montréal)

Une troisième mission pour l’université dans le réseau de l’UQ : les services aux collectivités

Sylvie de Grosbois (Université du Québec en Outaouais), Jean-Marc Fontan (Université du Québec à Montréal) et Michel Lizée (Université du Québec à Montréal)

RÉSUMÉ

Cette « troisième » mission est au cœur de la réflexion actuelle sur le rôle de l’université dans la société. Mentionnée dès 1972 par l’UNESCO (Edgar Faure et al., Apprendre à être, Paris, Fayard-UNESCO, 1972. xliii-345 p.), et en 1973 dans une étude commanditée par la CREPUQ et le Conseil des universités (Paul Bélanger et Gaétan Daoust, L’université dans une société éducative, Montréal, 1973, ix-358 p.), puis débattue notamment dans le cadre des rencontres du Sommet sur l’éducation tenues en 2013, cet enjeu de la contribution des établissements afin de maximiser les retombées économiques, sociales et culturelles pour le Québec a été abordé sous l’angle d’un meilleur arrimage des établissements d’enseignement supérieur avec leur milieu immédiat. Ce dialogue de l’université avec son milieu a été depuis le début et demeure l’un des fers de lance du réseau UQ, autant pour les constituantes régionales que celles situées en zone métropolitaine. Cet atelier permettra de présenter une analyse des modèles et retombées, tant institutionnelles que pour le milieu, de la mission développementale de l’Université. Nous appuierons le développement de cette réflexion sur l’expérience du réseau UQ en mettant l’emphase sur la longue histoire du service aux collectivités de l’UQAM.

PowerPoint accompagnant la présentation

Une contribution majeure (et trop peu connue) à la mission sociale de l’UQ

Dorval Brunelle (Université du Québec à Montréal)

RÉSUMÉ

À titre de contribution au 50e anniversaire de l'UQ, il s'agira de mettre au jour une des dimensions sans doute les moins connues de la contribution du réseau à l'extension de sa mission sociale en faisant la lumière sur un projet phare porté par le président Boulet à l’époque, celui de créer un réseau d’établissements, à la grandeur des Amériques, qui s’est appelé et qui s’appelle toujours l’Organisation universitaire interaméricaine (OUI).

Créée en 1979 (son congrès de fondation s’est tenu en 1980), l’OUI compte actuellement quelque 340 établissements d’enseignement supérieur répartis dans neuf conseils régionaux. Il s'agit ainsi de faire la lumière sur l’apport et la contribution de l’UQ (et de son président) dans le lancement d’une initiative fort originale qui a eu et qui continue d’avoir un impact très important dans les Amériques à travers toute une série d’initiatives, de colloques, de programmes et de cours.