Certification STARS en développement durable | Réseau de l'Université du Québec

Certification STARS en développement durable

Image de l'article

Le jardin sur le toit du pavillon de Design, une initiative du Collectif de recherche en aménagement paysager et agriculture urbaine durable (CRAPAUD), est un exemple des nombreuses réalisations uqamiennes en développement durable. (Photo : Nathalie St-Pierre)

2021-11-19

Certification STARS en développement durable

L'UQAM obtient la prestigieuse certification décernée par The Association for the Advancement of Sustainability in Higher Education.

L’UQAM a obtenu le niveau argent de la certification STARS – Sustainability Tracking Assessment and Rating System – en développement durable. Décerné par The Association for the Advancement of Sustainability in Higher Education (AASHE), ce prestigieux label regroupe plus de 650 universités déjà certifiées dans le monde.

L’obtention de cette certification confirme le positionnement de l’UQAM comme université engagée sur le plan social et environnemental, comme le prévoit sa Politique no 37. «L’UQAM réalise ainsi un jalon important de son Plan d’action intégré en matière d’écoresponsabilité 2019-2024, mené en cohésion avec son Plan stratégique 2021-2024, souligne le vice-recteur au Développement humain et organisationnel, Louis Baron. Cette distinction illustre de manière concrète la somme des efforts et des gestes posés quotidiennement par tous les membres de la communauté.»

Un processus rigoureux

La certification STARS en développement durable tient compte de la formation, de la recherche et de la gouvernance ainsi que des opérations, de l’engagement et de l’innovation en milieu universitaire. Dans le cadre du processus d’accréditation, l’Université a répondu à près de 800 questions sur ses activités.

Plusieurs éléments ont été identifiés comme dignes de mention par l’AASHE dans son évaluation, notamment la qualité des activités d’enseignement, de recherche et de création. L’UQAM se distingue par ses champs d’expertise, tels l’éducation relative à l’environnement, la biologie, la résilience, les risques climatiques, la responsabilité sociale des organisations et le design de l’environnement.

L’organisme reconnaît l’offre substantielle des programmes touchant à l’écoresponsabilité aux trois cycles d’études, tout comme le large spectre des domaines dont traitent les chercheuses et chercheurs qui œuvrent au sein de l’Institut des sciences de l’environnement, de l’ensemble des facultés et de l’École des sciences de la gestion.

Par ailleurs, l’UQAM se positionne favorablement par la qualité de son milieu d’études, de travail et de vie sain grâce à la création du Secrétariat équité, diversité et inclusion ou encore l’accueil prodigué aux personnes étudiantes qui viennent de l’international ou issues des Premières Nations.

À cela s’ajoute l’importance accordée par l’UQAM au mieux-être des collectivités, tant dans l’enseignement que dans la recherche et la création, comme en témoignent, entre autres, les activités du Service aux collectivités et du Collectif de recherche en aménagement paysager et agriculture urbaine durable (CRAPAUD).

«Avec cette distinction, nous rejoignons d’autres universités, d’ici et d’ailleurs, qui s’engagent dans l’amélioration continue de leurs pratiques en matière d’écoresponsabilité», mentionne Louis Baron.

Les membres de la communauté qui souhaitent prendre part à l’un des groupes de travail en écoresponsabilité ou encore au Réseau des écoambassadrices et écoambassadeurs peuvent écrire à l’adresse ecoresponsable@uqam.ca.

Source :
Service des communications
UQAM, 18 novembre 2021

Toutes les actualités de l'Université du Québec à Montréal >>>