Cinq experts de l'ENAP brillent au 11e Symposium international | Réseau de l'Université du Québec

Cinq experts de l'ENAP brillent au 11e Symposium international

Image de l'article

Le professeur Bachir Mazouz est le président-fondateur de l'événement.

2021-06-09

Cinq experts de l'ENAP brillent au 11e Symposium international

Sous le thème « Un demi-siècle de réformes administratives : quels effets sur la gouvernance des organisations de l'État ? », le 11e Symposium international dont le président-fondateurs est le professeur Bachir Mazouz a eu lieu les 3 et 5 juin à Rabat avec la participation de ce dernier ainsi que du directeur général de l'ENAP, Guy Laforest, des professeurs Lilly Lemay, Rémy Trudel et Marc Lacroix.
 
Conçue et déployée dans le but de stimuler les échanges entre chercheurs, praticiens et consultants des affaires publiques de pays d’expression française, l’édition 2020-21 du Symposium International soutenue par le Groupe ISCAE Rabat et le Policy Center of the New South Groupe était consacrée aux effets des réformes administratives engagées depuis 1976 sur la gouvernance des organisations de l’État.

Jumelé à l’Atelier doctoral international de recherche en Management et Stratégie des organisations publiques (ADIMAP, fondé et présidé par le professeur Bachir Mazouz), l’événement avait pour but d’encourager et d’orienter des approches conceptuelles et des pratiques innovantes d’un management public éthiquement responsable, structurant, contrôlant et outillant des organisations de l’État.

Des panels passionnants

À l’instar des professeurs Bachir Mazouz et Rémy Trudel, le directeur général de l’ENAP, Guy Laforest a pris la parole lors des allocutions officielles d’ouverture. M. Laforest a rappelé l’expertise ainsi que la performance de l’ENAP dans les domaines de l’évaluation, en laboratoires d’innovation publique, en encadrement de la haute fonction publique (sélection, supervision, promotion, formation continue) ainsi qu’en gouvernance numérique pour nommer que ceux-là. Le directeur général de l’ENAP a également participé à la table ronde inaugurale dédiée aux « Effets de la mutation des valeurs publiques : les institutions à l’épreuve des réformes ».

La professeure Lilly Lemay a présidé l’atelier 14 dédié aux « Démarches participatives et performance de l'action publique » et présenté avec le docteur Claude Beauchamp une conférence scientifique intitulée « Un modèle de gouvernance publique sectorielle fondé sur la connaissance : le cas de la sécurité incendie au Québec ».

Le professeur Bachir Mazouz fondateur et président du Symposium international « Regards croisés sur la transformation de la gestion et des organisations de l’État » a présidé les tables rondes consacrées respectivement aux « Effets des réformes d’inspiration NMP sur les cadres officiels d’administration : les dirigeants publics à l’épreuve de l’imputabilité » - auquel a participé le professeur associé Marc Lacroix - et aux « Effets des outils et instruments de la gestion publique : entre structurations ou hybridation incontrôlable ? ».

M. Mazouz a également clôturé l’événement annuel qui a connu un grand succès, car selon les données des organisateurs du Symposium et de l’ADIMAP 2020-2 plusieurs milliers de vues effectuées en deux jours via YouTube, Tweeter et Facebook, et 128 participants en présentiel.

Félicitations à tous les organisateurs et participants !

Pour revisionner l’événement

Source :
Service des communications
ENAP, 8 juin 2021

Toutes les actualités de l'École nationale d'administration publique >>>