Honorée par l’Institut de France | Réseau de l'Université du Québec

Honorée par l’Institut de France

Image de l'article

La visitation le long d'un canal et Laudes (début), extraits de Horae à l'usage de Rome. Vers 1500-1510, Bruges. Cornelia van Weilfscherchke, Montréal, Livres rares et collections spéciales, Université McGill.

 

2021-12-22

Honorée par l’Institut de France

Un catalogue de la professeure Brenda Dunn-Lardeau est déposé à l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres de l’Institut.

Avec d’autres ouvrages d’érudition, le Catalogue raisonné des livres d’Heures conservés au Québec, publié sous la direction de la professeure associée du Département d’études littéraires Brenda Dunn-Lardeau, a été déposé à l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres de l’Institut de France. Fondée en 1663, sous le règne de Louis XIV, cette académie a pour mission de diffuser des connaissances sur l’Antiquité classique, le Moyen Âge et les civilisations de l’Orient proche et lointain. Elle contribue aussi à la résonance nationale et internationale des études et des découvertes récentes en matière de science et d’érudition.

Paru aux Presses de l’Université du Québec en 2018, le Catalogue raisonné des livres d’Heures conservés au Québec dévoile un précieux patrimoine européen couvrant la période allant de 1225 à 1583. L’ensemble des documents permet de mieux saisir les débuts du livre d’Heures en tant qu’ouvrage de dévotion privée, son succès fulgurant au 15e siècle, ses mutations au cours du siècle suivant dans le contexte de l’avènement de l’imprimerie et des réformes religieuses, sans négliger le destin ultérieur de ces livres dans les collections des bibliophiles épris de l’art gothique, ou encore dans les dépôts des institutions à vocation muséale et universitaire. Une attention particulière est portée à leur histoire complexe et à l’identification des artistes responsables des enluminures.

«Le catalogue de Mme Dunn-Lardeau, qui contribue à faire connaître l’importance de l’héritage européen textuel et iconographique conservé en Amérique du Nord, et tout particulièrement au Québec, a vocation à devenir un ouvrage de référence pour les historiens et les historiens de l’art des derniers siècles du Moyen Age et des débuts de l’époque moderne», souligne le médiéviste français André Vauchez, membre de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres de l’Institut de France.

Professeure à l’UQAM depuis 1982, Brenda Dunn-Lardeau est une spécialiste de la langue et de la littérature françaises du Moyen Âge et de la Renaissance. Elle a remporté plusieurs prix et distinctions durant sa carrière, dont le prix de littérature Émile-Faguet de l'Académie française, le Distinguished Scholarly Edition de la Modern Language Association et l'Outstanding Scholar of the 21st Century de l'International Biographical Centre de Cambridge, en Angleterre.

Source :
Service des communications
UQAM, 20 décembre 2021

Toutes les actualités de l'Université du Québec à Montréal >>>