La cérémonie Distinction UQTR en mode virtuel | Réseau de l'Université du Québec

La cérémonie Distinction UQTR en mode virtuel

2021-05-26

La cérémonie Distinction UQTR en mode virtuel

Afin d’honorer les 27 lauréats d’une distinction honorifique pour l’année 2020-2021, l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) a lancé, du 10 au 14 mai, une série d’hommages à visionner sur la chaîne YouTube UQTR. Vingt-trois personnes, trois équipes et un organisme ont été honorés dans le cadre de cette série divisée en quatre volets.

Prix du partenariat, Prix du développement régional et Médaille de l’UQTR

À l’intérieur du premier volet, les lauréats du Prix du partenariat, du Prix du développement régional et de la Médaille de l’UQTR étaient en vedette. M. André St-Onge, connu pour sa grande implication au sein de la Fondation du Centre des études universitaires (C.E.U.) ainsi que la Ville de Drummondville, partenaire de l’UQTR depuis plus de 50 ans dans de nombreux projets, se sont vus offrir le Prix du partenariat, destiné à un partenaire socioéconomique, social, culturel, artistique ou humanitaire jouant un rôle important dans la réalisation des objectifs de formation et de recherche de l’Université.

Mme Lynn O’Cain, directrice générale du Pôle d’économie sociale de la Mauricie, a été choisie pour le Prix du développement régional, attribué à une personne extérieure à l’UQTR qui marque tout particulièrement le développement de sa région en concordance avec la mission et les valeurs de l’UQTR. Diplômée de l’UQTR en génagogie, Mme O’Cain fait rayonner le secteur de l’économie sociale dans l’ensemble des territoires de la Mauricie.

Jean-Pierre Bourassa et Pierre Magnan, professeurs retraités du Département des sciences de l’environnement, et Denis Lagacé, professeur au Département de génie industriel, ont été pour leur part décorés de la Médaille de l’UQTR. Cette distinction est octroyée à un membre du personnel ou à un retraité, dont la carrière et les réalisations marquent ou ont marqué de façon significative le développement de l’Université. Rappelons que M. Bourassa, professeur de la première heure à l’UQTR, a contribué au déploiement de l’enseignement et de la recherche en biologie. Pierre Magnan a été une figure incontournable du développement du domaine de l’écologie aquatique. Les travaux de Denis Lagacé ont des impacts notables sur la gouvernance des établissements de santé au Québec.

Ce premier volet d’hommages virtuels a aussi permis de souligner l’obtention du titre de professeur émérite par Pierre Magnan.  Pour obtenir ce titre, un professeur doit être retraité et avoir déjà obtenu, au cours de sa carrière, un Prix d’excellence en recherche et création ou un Prix d’excellence en enseignement. En 2004, le Prix d’excellence en recherche en 2004 lui avait été décerné.

Pleins feux sur l’engagement étudiant, l’enseignement et la direction académique

Le second volet célébrait l’engagement étudiant, les compétences en enseignement et l’excellence en direction académique. Les étudiantes Anne-Sophie Allain (maîtrise en biologie cellulaire et moléculaire), Claire Letanneur (doctorat en biologie cellulaire et moléculaire) et Karine Martin (programme court de 1er cycle en littérature pour la jeunesse et microprogramme de 1er cycle en éducation préscolaire pour les enfants de 4 et 5 ans), toutes très impliquées au sein de la vie étudiante ou dans divers organismes et projets, sont les gagnantes 2020-2021 du Prix de l’engagement étudiant.

Audrey Groleau, professeure au Département des sciences de l’éducation, est reconnue pour ses qualités hors pair de pédagogue, tandis que Christine Lavoie, chargée de cours au Département de psychoéducation, représente une source d’inspiration pour les étudiants et les stagiaires qui la côtoient. Elles sont les toutes premières lauréates du Prix de la relève en enseignement, une nouvelle distinction réservée à un professeur et un chargé de cours en début de carrière qui se distinguent par le caractère exceptionnel de leur enseignement.

Du côté des Prix d’excellence en enseignement, le choix s’est arrêté cette année sur un passionné de biochimie, apprécié pour ses cours uniques et ses exercices hors du commun, soit Marc Beauregard, professeur au Département de chimie, biochimie et physique. Chez les chargés de cours, c’est Isabelle Lapierre, du Département des sciences de l’éducation qui a décroché le prix. Mme Lapierre n’hésite pas à explorer des pratiques novatrices en enseignement et s’implique avec cœur dans la réussite des étudiants.

Leader engagé et à l’écoute pendant ses deux mandats de directeur du Département de psychologie, le professeur Frédéric Langlois a reçu pour sa part le Prix d’excellence en direction académique.

La recherche à l’honneur

À l’intérieur du troisième volet, l’UQTR a dirigé les projecteurs vers des professeurs qui se démarquent en recherche. D’abord, le comité de sélection des Prix de la relève scientifique a accordé cette distinction à deux jeunes chercheurs au parcours déjà fort impressionnant dans leurs secteurs respectifs, les professeurs Marie-Pier Vaillancourt-Morel et Patrick Narbonne. La programmation de Mme Vaillancourt-Morel, du Département de psychologie, a pour objet la sexualité des couples, tandis que celle de M. Narbonne, du Département de biologie médicale, touche la régulation homéostatique des cellules souches adultes.

Les professeurs Claude Fernet, du Département de gestion des ressources humaines, et Isabel Desgagné-Penix, du Département de chimie, biochimie et physique, ont remporté quant à eux le Prix d’excellence en recherche et en création. Claude Fernet fait figure de référence dans le domaine de la gestion des organisations, de la motivation et de la santé des personnes au travail, alors qu’Isabel Desgagné-Penix mène des recherches prometteuses qui font appel à l’ingénierie métabolique.

La professeure Shari Forbes, du Département de chimie, biochimie et physique et titulaire de la Chaire de recherche du Canada 150 en thanatologie forensique, a obtenu quant à elle le Prix du service à la collectivité pour sa contribution exceptionnelle au rayonnement de sa discipline, de son département et de l’UQTR.

Reconnaître l’apport d’employés et d’équipes de travail

La quatrième et dernière série d’hommages était consacrée aux huit gagnants des Prix de la direction. Trois équipes et cinq personnes ont mérité l’une de ces récompenses. Deux services se sont démarqués dans le Volet Équipe engagée. D’abord, le tout nouveau Service des partenariats et du soutien à l’innovation, né de la fusion du Bureau de liaison entreprise-université (BLEU) et du Service du développement institutionnel et des affaires publiques (SDIAP), joue un rôle essentiel de maillage entre l’UQTR et nombre d’entreprises et organismes du milieu. Ensuite, le Service des ressources humaines a récolté la même récompense pour l’engagement démontré tout au long de la dernière année dans le contexte de pandémie.

Le Service de soutien et d’entraide en méthodologie (SÉSAME) du Département de psychologie, qui vise le développement de la compétence méthodologique des étudiants en psychologie, s’est illustré dans le Volet Équipe innovante.

Pour le Volet Relève, Jean-Philippe Leblanc, conseiller en sécurité opérationnelle au Service de la protection publique et de la santé et sécurité au travail, a su se distinguer rapidement au sein de son équipe et auprès de ses collaborateurs grâce à ses qualités de leader. Travaillant, créatif et ouvert d’esprit, Dave Duchesne, technicien de travaux pratiques au Service de la formation continue et de la formation hors campus, a empoché le trophée dans le Volet Réalisations.

Finalement, le Prix de la direction – Volet Carrière a été remis à trois employés d’expérience, véritables piliers dans leurs secteurs respectifs : Daniel Lavoie, directeur de l’École internationale de français et contributeur exceptionnel au développement de cette dernière, Jean-Robert Bois, coordonnateur positif et rigoureux à l’emploi du Registrariat, et Lucie Dubé, technicienne aux avantages sociaux retraitée, mais de retour depuis plusieurs mois pour aider avec bienveillance ses collègues du Service des ressources humaines.

Source :
Service des communications
UQTR, 14 mai 2021

Toutes les actualités de l'Université du Québec à Trois-Rivières >>>