Lancement de 4 nouvelles chaires d’excellence en enseignement à l'UQTR | Réseau de l'Université du Québec

Lancement de 4 nouvelles chaires d’excellence en enseignement à l'UQTR

Image de l'article

Campus Trois-Rivières de l'UQTR

2022-10-17

Lancement de 4 nouvelles chaires d’excellence en enseignement à l'UQTR

Pour une deuxième année consécutive, l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) a procédé à la création de quatre nouvelles chaires grâce à son Programme de chaires d’excellence en enseignement. Financées à hauteur de 30 000 $ par année durant deux ans, ces chaires ont pour objectif d’accentuer le développement des connaissances et l’amélioration des pratiques en éducation.

« Notre Programme de chaires d’excellence en enseignement découle de la conviction que nous pouvons et devons, comme université, s’investir pour encore mieux comprendre comment l’enseignement évolue dans des secteurs niches et ainsi améliorer et actualiser le niveau de compétences dans ces secteurs névralgiques pour l’université et pour le Québec », souligne le recteur Christian Blanchette.

Appropriation de questions technoscientifiques d’actualité

Dirigée par la professeure Audrey Groleau du Département des sciences de l’éducation, la Chaire d’excellence en enseignement sur l’appropriation de questions technoscientifiques d’actualité entend soutenir les citoyens dans leur compréhension d’enjeux complexes afin de les aider à se construire une opinion et à prendre action.

« Nous voulons que les citoyens puissent débattre, analyser, questionner et agir. Qu’on pense à l’environnement, l’économie, la politique ou autres, l’actualité est marquée de sujets complexes, liés à plusieurs disciplines ou à plusieurs enjeux qui concernent notre quotidien ou notre avenir. Ces sujets complexes peuvent toucher les sciences et la technologie, par exemple lorsqu’il est question de santé ou de changements climatiques. C’est pourquoi les activités d’enseignement, de recherche et de service à la collectivité de la chaire visent à soutenir les citoyens, mais aussi les enseignants et les futurs enseignants du primaire et du secondaire, car ce sont eux qui doivent être préparés à former une relève qui sera en mesure de s’approprier des questions technoscientifiques d’actualité », explique la professeure Groleau.

Technologies de l’hydrogène

La Chaire d’excellence en enseignement des sciences et technologies de l’hydrogène, mise en place par le professeur Loïc Boulon du Département de génie électrique et génie informatique, est quant à elle dédiée à la formation d’étudiants, d’élèves ingénieurs et de professionnels en matière d’hydrogène. Cette chaire s’inscrit dans la foulée des objectifs de nos gouvernements, provincial et fédéral, de devenir leaders dans la production d’hydrogène, au cours des prochaines décennies, alors que le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles identifie déjà l’absence d’une main-d’œuvre qualifiée en hydrogène comme facteur limitant pour l’industrie.

« Nous travaillerons à mettre en place un ensemble de programmes de formation afin d’élargir les savoirs essentiels au développement industriel de l’hydrogène. Non seulement nous allons mettre sur pied des programmes visant les étudiants universitaires, les professionnels en exercice et les entreprises exprimant des besoins de formations courtes, nous allons également développer du matériel pédagogique pour des élèves du primaire, du secondaire et du collégial afin de faciliter la diffusion des principes fondamentaux de l’hydrogène tôt dans leur parcours scolaire », explique le professeur Boulon. Ce dernier affirme qu’ultimement, l’UQTR pourrait devenir un pôle d’excellence en formation dans le domaine. Les travaux de sa nouvelle chaire s’inscriront donc en complémentarité avec les activités de l’Institut de recherche sur l’hydrogène (IRH), déjà reconnu comme un pôle d’excellence en recherche.

Psychothérapie des troubles alimentaires

La Chaire d’excellence en enseignement sur la formation à la psychothérapie des troubles alimentaires, sous la direction de la professeure Marie-Pierre Gagnon-Girouard du Département de psychologie, vise le déploiement et l’évaluation continue d’un programme de formation au traitement des troubles du comportement alimentaire. Destiné aux étudiants au doctorat en psychologie ainsi qu’aux psychologues et aux psychothérapeutes professionnels, ce programme en ligne inclut une plateforme Web interactive combinant plusieurs médias pédagogiques et une communauté de pratique virtuelle.

« Dans le contexte actuel de l’exacerbation des troubles du comportement alimentaire à la suite des mesures sanitaires imposées pour contrôler la pandémie de COVID-19 et de la pénurie de professionnels aptes au traitement de tels troubles mentaux, la formation et la sensibilisation des psychologues et des psychothérapeutes sont cruciales pour bonifier les services offerts en troubles du comportement alimentaire, et ce, dans toutes les régions du Québec. La formation en ligne constitue une avenue prometteuse en ce sens et contribuera à positionner l’UQTR en tant que leader dans la formation et le transfert de connaissances dans ce domaine au Québec », affirme la professeure Gagnon-Girouard.

Pédagogie de l’entrepreneuriat

Par la création de la Chaire d’excellence en enseignement en pédagogie de l’entrepreneuriat, le professeur Étienne St-Jean du Département de management souhaite développer des connaissances de pointe en enseignement de l’entrepreneuriat et sur la formation des entrepreneurs. L’atteinte de cet objectif repose sur deux grands projets. Le premier concerne l’enseignement de l’entrepreneuriat à l’université, tandis que le second projet, en collaboration avec l’École des entrepreneurs du Québec, consiste à élaborer un algorithme d’intelligence artificielle pour proposer des formations adaptées au profil des entrepreneurs. La chaire contribuera aussi à l’amélioration de certaines formations en misant sur des approches pédagogiques novatrices. « Si l’entrepreneuriat est une voie de carrière qui gagne en popularité, plusieurs personnes ayant des profils de formation qui sont loin du domaine des affaires pourraient également vouloir s’engager dans l’aventure entrepreneuriale. Afin de joindre les différents types d’apprenants, le parcours proposé par notre chaire mobilisera notamment les pédagogies expérientielles, qui sont de plus en plus employées pour l’enseignement de l’entrepreneuriat au détriment de l’exposé magistral », explique le professeur St-Jean.

Soutenir un créneau d’excellence de l’UQTR

S’il vise à reconnaître et à soutenir l’excellence des travaux des professeurs de l’UQTR, le Programme de chaires d’excellence en enseignement répond aux objectifs du Plan stratégique 2020-2025 de l’UQTR de former des citoyens responsables, engagés et munis de sens critique, de transformer l’enseignement et la recherche à l’ère numérique, de développer une culture de l’interdisciplinarité et de l’intersectorialité, tout en accentuant et promouvant la mobilisation et le transfert des connaissances et des expertises. La Fondation de l’UQTR investit d’ailleurs 160 000 $ pour appuyer le Programme de chaires d’excellence en enseignement grâce à la générosité de ses donateurs.

 

Source :
Service des communications et des relations avec les diplômés
UQTR, 13 octobre 2022

Toutes les actualités de l'Université du Québec à Trois-Rivières