L’après-COVID : La science au front | Réseau de l'Université du Québec

L’après-COVID : La science au front

2021-11-18

L’après-COVID : La science au front

Voilà deux ans, un virus inconnu nous faisait basculer dans une nouvelle réalité. Dans ce monde gouverné par les mesures sanitaires, nous avons perdu nos repères et nos garde-fous. Mais les gens les plus fragilisés par la pandémie ont été sans contredit ceux qui se trouvent malgré eux dans les angles morts de la société: les aînés, les malades, les jeunes vulnérables, les familles à faible revenu, les communautés éloignées, les travailleurs au statut précaire (comme les artistes)…

Peu de temps après l’annonce du premier confinement, des chercheurs étaient déjà à l’œuvre pour mesurer les effets de la crise sur ces populations. D’autres tentaient de mettre au point toutes sortes de solutions: des outils pour mieux traquer le virus et s’en protéger ; des technologies pour assurer la sécurité alimentaire ; des formations pour soutenir les enseignants dans leurs classes virtuelles; etc.

Si ces idées sont nées dans l’urgence, leurs fruits seront récoltés pendant encore longtemps, car la recherche sera aux premières loges de la reconstruction du monde de l’après-pandémie.

Dans ce dossier, produit par le magazine Québec Science, découvrez des études et des initiatives inspirantes de chercheurs qui ont les yeux rivés sur le futur.

Consulter le dossier complet : L’après-COVID : La science au front

Source :
Direction des communications
Université du Québec, 18 novembre 2021