L’équipe cycliste Arkéa-Samsic mise sur l’expertise de deux chercheurs | Réseau de l'Université du Québec

L’équipe cycliste Arkéa-Samsic mise sur l’expertise de deux chercheurs

Image de l'article

Frédéric Domingue, professeur au Département de génie électrique et génie informatique de l’UQTR, Warren Barguil, champion de France sur route 2019 et Marie-Claude Ayotte, auxiliaire de recherche au Laboratoire L-TIPS et candidate à la maîtrise en sciences de l’activité physique à l’UQTR.

2020-01-21

L’équipe cycliste Arkéa-Samsic mise sur l’expertise de deux chercheurs

Deux membres du Laboratoire de technologies et d’innovation pour la performance sportive (L-TIPS) de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), Frédéric Domingue, professeur au Département de génie électrique et génie informatique et Marie-Claude Ayotte, auxiliaire de recherche et candidate à la maîtrise en sciences de l’activité physique, collaborent avec l’équipe cycliste professionnelle française Arkéa-Samsic. Les chercheurs fournissent un support scientifique pour le positionnement des cyclistes sur le vélo et l’optimisation des coureurs de l’équipe pour la saison 2020.

Les limitants de la performance sportive

Les membres du L-TIPS, issus de l’ingénierie et des sciences de l’activité physique, ont pour mission d’optimiser la performance sportive. Ils s’intéressent de près aux limitants de la performance et aux technologies qui permettent de les déceler. L’objectif ultime, c’est de parvenir à optimiser le geste sportif afin d’obtenir des gains marginaux. En cyclisme, notamment lors d’épreuves de contre-la-montre, ce sont bien souvent les petits détails qui font toute la différence.

Optimiser le positionnement du cycliste

Le mandat qui a été confié à l’équipe de chercheurs de l’UQTR consiste à se concentrer sur l’optimisation du positionnement du cycliste à l’effort, sous les angles de la performance physique et de l’ingénierie du sport cycliste. « La première étape consiste à réaliser le positionnement en respectant les limitations biomécaniques de chaque athlète. Les objectifs sont de maximiser l’efficacité du cycle de pédalage et le transfert de puissance, en plus d’optimiser le rapport entre la puissance et l’aérodynamique dans le but d’améliorer la performance », explique Frédéric Domingue, titulaire d’une Chaire de recherche UQTR sénior et codirecteur du Laboratoire L-TIPS avec Claude Lajoie, professeur au Département des sciences de l’activité physique.

Les deux membres du L-TIPS ont déjà effectué cette première portion de travail en recherche à l’occasion d’un stage technique qui s’est déroulé du 8 au 16 décembre dernier à Calpe en Espagne.

Repousser les limites au contre-la-montre

La suite logique comprendra l’analyse des données et la modélisation des épreuves chronométrées des principaux coureurs, en prévision des épreuves majeures : Paris-Nice en mars, Critérium du Dauphiné en juin et Tour de France à la fin de juin.

D’un point de vue scientifique, cette expérience au contact d’athlètes de haut niveau permet aux chercheurs du L-TIPS d’obtenir des données qui serviront de références pour étoffer leur démarche de recherche. « Nous sommes très satisfaits de cette première expérience auprès de ces cyclistes professionnels de haut niveau. L’expertise et l’information recueillies, et à venir, vont très certainement affiner nos activités de recherche futures au L-TIPS. Grâce à cet étalonnage, nous serons en mesure de proposer des approches distinctives permettant aux cyclistes de repousser leurs limites sur le vélo. Cela va clairement nous aider à préciser nos orientations de recherche et les projets qui vont en découler », ont conclu Marie-Claude Ayotte et Frédéric Domingue.

À propos de l’équipe Arkéa-Samsic

L’équipe Arkéa-Samsic a de grandes ambitions et veut se donner les moyens de les concrétiser. « Nous, notre projet sportif est de remporter justement un Grand Tour de trois semaines d’ici les trois prochaines années », a confié le manager général de l’équipe Emmanuel Hubert à un journaliste de l’hebdomadaire Le 10 Sport. La formation française mise notamment sur Warren Barguil (Champion de France 2019, dixième au classement général du Tour de France 2019) et Nairo Quintana (47 victoires en carrière et de nombreuses victoires d’étapes). Tous les détails au https://www.team-arkea-samsic.fr/.

Biographie des intervenants
Marie-Claude Ayotte

Marie-Claude détient un baccalauréat en kinésiologie et massokinésiothérapie et est candidate à la maîtrise en sciences de l’activité physique. Ancienne triathlète et coureuse cycliste, elle travaille depuis 2008 en tant que thérapeute auprès de nombreux sportifs et, en parallèle, elle est auxiliaire de recherche au L-TIPS de l’UQTR.

Elle s’intéresse à la biomécanique et l’aérodynamique chez les cyclistes et ses travaux portent sur l’adaptation physiologique, biomécanique et perceptive en performance sportive. Elle est certifiée niveau 4 de l’International Bike Fitting Institute (IBFI) et intervient auprès des cyclistes de haut niveau.

Frédéric Domingue

Frédéric détient un baccalauréat et un doctorat (Ph.D.) en génie électrique dans le domaine des microtechnologies. Depuis 2009, il est professeur-chercheur au Département de génie électrique et génie informatique de l’UQTR. Il est titulaire d’une Chaire de recherche UQTR sénior et codirige le Laboratoire de technologies et d’innovation pour la performance sportive (L-TIPS). Il est membre certifié niveau 4 de l’International Bike Fitting Institute (IBFI).


Source :
Service des communications
UQTR, 9 janvier 2020

Toutes les actualités de l'Université du Québec à Trois-Rivières >>>