L’équipe d’hydrogéologie de l’UQAC se démarque à l’échelle internationale | Réseau de l'Université du Québec

L’équipe d’hydrogéologie de l’UQAC se démarque à l’échelle internationale

Image de l'article

Romain Chesnaux et Lamine Boumaiza lors des travaux de terrain à Saint-Honoré (Saguenay, mai 2019)

2021-03-31

L’équipe d’hydrogéologie de l’UQAC se démarque à l’échelle internationale

La revue internationale Hydrogeology Journal, laquelle a un facteur d’impact parmi les meilleurs dans le domaine des sciences de l’eau, a désigné l’article intitulé Assessing groundwater recharge and transpiration in a humid northern region dominated by snowmelt using vadose-zone depth profiles, par Lamine Boumaiza, Romain Chesnaux, Julien Walter et Christine Stumpp, comme étant un des cinq meilleurs articles publiés en 2020 dans cette revue.

L’article en question est le fruit d’une collaboration internationale entre l’UQAC et l’Université de Vienne (Autriche). Ce projet portait sur le développement d’une méthodologie de détermination de la capacité de renouvellement des eaux souterraines que l’on appelle « recharge des nappes d’eau ». Cette évaluation de la recharge est importante, car elle permet de connaître la quantité de la ressource en eau souterraine qui peut être exploitée de façon durable sans compromettre la pérennité de cette ressource. Des échantillons de sol ont été collectés à différents intervalles sur une profondeur de sept mètres à l’endroit de deux forages réalisés dans la localité de Saint-Honoré. Ces échantillons ont été par la suite analysés pour évaluer le contenu isotopique de l’eau interstitielle du sol (isotopes stables de l’eau) au Laboratoire des sols à l’Université de Vienne (Autriche). Cette recherche a été menée lors du projet MITACS Globalink collaboratif entre les professeurs Romain Chesnaux et Julien Walter de l’UQAC et la professeure Christine Stumpp de l’Université de Vienne. Ainsi, le stagiaire MITACS, Lamine Boumaiza, postdoctorant en hydrogéologie à l’UQAC, a bénéficié d’une bourse d’excellence octroyée par MITACS pour réaliser un séjour de 4 mois à Vienne dans le cadre de ce projet collaboratif.

L’équipe d’hydrogéologie de l’UQAC possède une expertise en hydraulique appliquée à la caractérisation des écoulements de l’eau souterraine, alors que la professeure Christine Stumpp possède une expertise en géochimie isotopique. La combinaison de ces expertises a permis au stagiaire Boumaiza de mener à bien ce projet en développant une méthodologie combinant les outils hydrauliques et géochimiques pour l’estimation de la recharge des nappes d’eau.

Source :
Service des communications
UQAC, 24 mars 2021

Toutes les actualités de l'Université du Québec à Chicoutimi >>>