Les travaux d’un étudiant à la maîtrise utilisés par Microsoft | Réseau de l'Université du Québec

Les travaux d’un étudiant à la maîtrise utilisés par Microsoft

Image de l'article L'étudiant à la maîtrise ès sciences en technologie de l’information de l’Université TÉLUQ, Carl Verret.
2022-03-03

Les travaux d’un étudiant à la maîtrise utilisés par Microsoft

Carl Verret, étudiant à la maîtrise ès sciences en technologie de l’information de l’Université TÉLUQ, a vu son mémoire Analyse d’un nouvel algorithme et conception d’une librairie en C# permettant la conversion des nombres décimaux en nombre à virgule flottante (IEEE 754) avoir des échos jusqu’à la multinationale informatique Microsoft.

En effet, la mise en œuvre d’un algorithme qu’il a réalisée au cours de son programme d’études à l’Université TÉLUQ a été adoptée par Microsoft au sein de sa plateforme .NET. Sa contribution aura permis d’améliorer la performance d’une fonction de la librairie standard effectuant la lecture des nombres à virgule flottante. 

En programmation, la représentation des nombres réels s’effectue généralement à l’aide des nombres à virgule flottante. Le traitement de ces nombres implique des opérations coûteuses qui peuvent représenter un goulot d’étranglement lors du traitement de données à haut volume.

Récemment, le professeur Daniel Lemire, du Département Science et Technologie de l’Université TÉLUQ, a mis au point une nouvelle approche algorithmique permettant d’accélérer considérablement la lecture de ces nombres. Le projet de maîtrise de monsieur Verret visait donc à effectuer l’analyse et l'adaptation de cet algorithme au langage de programmation C#, mis au point par la société Microsoft, afin d’optimiser les méthodes de lecture des nombres flottants.  

Programmeur expérimenté, Carl Verret a adapté le concept du professeur Lemire au langage C#, un langage avec lequel il travaille depuis des années. Bien que très populaire dans la communauté des développeurs, ce langage n’a toutefois pas été conçu pour la performance.

Il mentionne : « En m’inscrivant à la maîtrise, j’étais à la recherche d’une démarche d’apprentissage structurée et d’un défi concret. C’est précisément ce que travailler sous la direction du professeur Lemire m’aura apporté. Je suis très reconnaissant pour cette occasion unique qui m'aura été offerte de côtoyer les experts du domaine ».

Les résultats obtenus sont excellents, les fonctions qu’il a développées étant dans certains cas jusqu’à neuf fois plus rapides que celles de la librairie standard du langage C#. Intéressés par ces travaux, les experts de chez Microsoft ont offert de contribuer à leur librairie en demandant d’y intégrer sa mise en œuvre. Les travaux d'intégration se sont conclus avec succès il y a quelques semaines et seront rendus publics dans la version 7.0 du framework .NET. Des milliers de programmeurs pourront alors bénéficier des fruits de ce projet de maîtrise.

Source :
Service des communications et des affaires publiques
TÉLUQ, 3 mars 2022

Toutes les actualités de l’Université TÉLUQ >>>