L’UQO accueille des élèves à sa nouvelle Clinique universitaire d’orthopédagogie | Réseau de l'Université du Québec

L’UQO accueille des élèves à sa nouvelle Clinique universitaire d’orthopédagogie

2020-12-09

L’UQO accueille des élèves à sa nouvelle Clinique universitaire d’orthopédagogie

L’Université du Québec en Outaouais (UQO), en collaboration avec le Centre de pédiatrie sociale de Gatineau (CPSG), a mis sur pied la Clinique universitaire d’orthopédagogie (CUO). Véritable atout pour le milieu de l’éducation, la clinique dirigée par la professeure Ruth Philion accueille depuis l’automne une vingtaine d’élèves du primaire et du secondaire de différentes écoles de Gatineau.

« Le développement de la CUO s’inscrit dans la nécessité d’ancrer la formation de nos futurs enseignants en adaptation scolaire et en orthopédagogie dans la réalité de notre communauté et des milieux scolaires, explique la professeure Ruth Philion. Cette formation permet de soutenir nos étudiantes et étudiants dans le déploiement de services spécialisés à offrir aux élèves les plus vulnérables. Ces enfants sont issus de milieux moins fortunés et doivent parfois composer avec un trouble d’apprentissage comme la dyslexie, la dysphasie, la dyspraxie et le trouble du langage, le tout pouvant également être associé à un trouble d’attachement. »

Le lancement officielle de la nouvelle clinique s'est tenu en mode virtuel, le lundi 7 décembre 2020, avec une conférence de presse sur la plateforme Zoom animée par le directeur des communications et du recrutement de l'UQO, Gilles Mailloux.

La docteure Anne Marie Bureau, directrice clinique du Centre de pédiatrie sociale de Gatineau (CSPG), souligne que ce partenariat entre le CSPG et l’UQO est unique. « Ce modèle n’existe pas ailleurs au Québec. C’est un partenariat complètement inédit. Cette clinique permet à nos enfants qui ont de grands besoins de recevoir des services orthopédagogiques de grande qualité dans un espace de sécurité affective. On le voit dès que les enfants arrivent... C’est un moment privilégié... C’est plein d’amour!

La réalisation de ce projet tient particulièrement à cœur à la rectrice de l’UQO, Murielle Laberge : « La clinique universitaire d’orthopédagogie illustre parfaitement le rôle important que joue notre université au sein de notre collectivité. En plus de former une main d’œuvre qualifiée, ce projet de partenariat nous permet de contribuer directement au mieux-être des enfants de la région. Cette nouvelle clinique répond en effet à un besoin important en orthopédagogie en Outaouais. Et pour nos étudiantes et étudiants inscrits aux programmes en enseignement et en adaptation scolaire à l’UQO, il s’agit d’une expérience terrain très stimulante et enrichissante qui leur permet de bonifier de façon importante leur cheminement universitaire. »

Le ministre de la Famille et ministre responsable de l’Outaouais, Mathieu Lacombe, a notamment confirmé, au nom de sa collègue Danielle McCann, ministre de l’Enseignement supérieur, le financement de 140 250 $ obtenu dans le cadre du programme Élaboration de projets inédits en sciences de l’éducation, qui a permis la concrétisation de ce projet.

Interpelés par la portée sociale de la clinique d’orthopédagogie de l’UQO, le ministre Lacombe, en collaboration avec la députée de Hull, Maryse Gaudreault, n’ont pas hésité à solliciter la participation financière de leurs collègues de l’Assemblée nationale.

Parmi les donateurs au projet de la clinique, le premier ministre du Québec, monsieur François Legault, le ministre de l’Éducation, monsieur Jean-François Roberge, le ministre délégué à la santé et aux services sociaux, monsieur Lionel Carmant, la ministre de l’Enseignement supérieur, madame Danielle McCann, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, monsieur Jean Boulet, sans oublier  les députés de l’Outaouais  : monsieur Mathieu Lévesque, député de Chapleau, monsieur Robert Bussière, député de Gatineau, monsieur André Fortin, député de Pontiac, et, bien entendu, le ministre de la famille et ministre responsable de la région de l’Outaouais et député de Papineau, monsieur Mathieu Lacombe ainsi que madame Maryse Gaudreault, députée de Hull.

Outre la précieuse collaboration de toute l’équipe du Centre de pédiatrie sociale, la professeure Ruth Philion a tenu à souligner le précieux engagement de Lise Desgagné, chargée de cours à l’UQO au programme d’adaptation scolaire.

L’UQO et les responsables de la Clinique universitaire d’orthopédagogie tiennent également à remercier la compagnie Mazolla, qui fournit des repas aux enfants par l’entremise de la Fondation Faim d’aider.

Source :
Service des communications
UQO, 7 décembre 2020

Toutes les actualités de l'Université du Québec en Outaouais >>>