Meilleur article scientifique infirmier en néphrologie pour une professeure de l'UQAT | Réseau de l'Université du Québec

Meilleur article scientifique infirmier en néphrologie pour une professeure de l'UQAT

2018-11-09

Meilleur article scientifique infirmier en néphrologie pour une professeure de l'UQAT

La professeure à l'Unité d'enseignement et de recherche en sciences de la santé de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), Mme Christina Doré, a reçu le prix du meilleur article scientifique infirmier en néphrologie de l'Association canadienne des infirmières et infirmiers et des technologues de néphrologie (ACITN).

En effet, lors du congrès annuel de l'ACITN, qui avait lieu du 25 au 27 octobre à Québec, la professeure Doré a présenté son projet de recherche doctorale intitulé L'épuisement professionnel et l'empowerment des infirmières travaillant en hémodialyse au Québec.

Divisé en 2 phases, le projet de Mme Doré visait d'abord à réaliser une enquête en ligne afin d'évaluer le risque d'épuisement professionnel des infirmières québécoises travaillant en hémodialyse, d'évaluer les indicateurs d'empowerment structurel et psychologique de ces infirmières et d'explorer les associations entre l'épuisement professionnel et l'empowerment. C'est d'ailleurs pour cette première phase que Mme Doré a réalisé son article scientifique Burnout and empowerment in hemodialysis nurses working in Quebec : A provincial survey (2018), qui a reçu le prix du meilleur article du comité de sélection composé notamment de la présidente de l'ACITN et de ses membres ainsi que de l'éditrice en chef de la revue scientifique de l'ACITN.

Notons que cette première phase de l'enquête de Mme Doré a pu démontrer des taux élevés d'épuisement professionnel chez les infirmières en hémodialyse au Québec, soit des résultats similaires à d'autres résultats nord-américains. De plus, l'enquête a démontré que des stratégies d'empowerment seraient essentielles pour réduire le risque d'épuisement professionnel et qu'un site Web spécifique en néphrologie pourrait aider à réduire ce risque.

En phase 2, l'étude visait à formuler des recommandations pour le développement d'un futur site Web professionnel afin de promouvoir l'empowerwent et réduire le risque d'épuisement professionnel de cette communauté infirmière.

Source :
Service des communications
UQAT, 7 novembre 2018

Toutes les actualités de l'UQAT >>>