Placer les tout-petits au cœur des politiques municipales et du transport collectif | Réseau de l'Université du Québec

Placer les tout-petits au cœur des politiques municipales et du transport collectif

2021-04-28

Placer les tout-petits au cœur des politiques municipales et du transport collectif

L'Observatoire des tout-petits a diffusé le tout premier portrait québécois sur les politiques publiques intitulé « Que faisons-nous au Québec pour les tout-petits et leur famille ». La professeure Marie-Soleil Cloutier fait partie de la soixantaine de spécialistes et d’actrices et d’acteurs sur le terrain qui a contribué à l’ouvrage.

La professeure Cloutier y a rédigé deux chapitres portant sur les politiques publiques pouvant participer à l’amélioration des conditions de vie des familles, ainsi que le développement des tout-petits (0 à 5 ans). « L’expertise de madame Cloutier en matière de géographie de la santé et d’études urbaines, tout comme ses collaborations antérieures avec le secteur municipal, en faisait une collaboratrice de choix pour la production de ce tout premier portrait. Plus précisément, nous avons pu compter sur son expertise pour un chapitre portant sur la contribution des politiques familiales municipales au développement des tout-petits, ainsi que pour son regard éclairé sur ce qu’offrent les opérateurs de transport collectif aux familles et aux moins de 5 ans », souligne Fannie Dagenais, directrice de l’Observatoire des tout-petits.

La chercheuse était accompagnée d’une étudiante pour la rédaction de chaque chapitre, Valérie Andreetta et Karima Bessai. Ensemble, elles ont analysé des articles scientifiques et des études de cas sur les deux thématiques.

Lacunes et solutions

L’accent sur la tranche d’âge des 0 à 5 ans a permis de faire des constats intéressants. « Habituellement, nous sommes axées sur les 0 à 12 ans. À travers nos démarches, nous avons remarqué que les politiques étaient différentes et plus nombreuses pour les 5 à 12 ans. Je ne pensais pas qu’il y avait un tel clivage entre les très petits et les enfants du primaire ou du secondaire, particulièrement en ce qui concerne le transport collectif et les services municipaux », rapporte la professeure Cloutier, aussi directrice du Laboratoire Piétons et Espace urbain.

À travers cette collaboration, la chercheuse a ainsi pu déterminer les lacunes dans les politiques publiques pour les 0-5 ans. Elle a aussi proposé des pistes d’amélioration et d’actions prioritaires. « Ce rapport présente un argumentaire solide sur l’apport des politiques publiques sur la vie des familles et des tout-petits. Les acteurs du milieu (OSBL, municipalités, etc.) pourront s’en servir pour venir appuyer leurs actions et leurs demandes aux paliers supérieurs de gouvernement. Ce document peut aussi susciter des collaborations avec des partenaires du milieu communautaire dont les activités visent ce groupe d’âge », conclut Marie-Soleil Cloutier.

Le communiqué du lancement est disponible sur le site de l’Observatoire.

À propos de l’Observatoire

L’Observatoire des tout-petits est un projet de la Fondation Lucie et André Chagnon. Il a pour mission de contribuer à placer le développement et le bien-être des enfants de moins de 5 ans au cœur des priorités de la société québécoise.

Source :
Service des communications
INRS, 27 avril 2021

Toutes les actualités de l'Institut national de la recherche scientifique >>>