Plusieurs engagements et des initiatives porteuses émergent du Forum national sur la réconciliation 2021 | Réseau de l'Université du Québec

Plusieurs engagements et des initiatives porteuses émergent du Forum national sur la réconciliation 2021

2021-09-29

Plusieurs engagements et des initiatives porteuses émergent du Forum national sur la réconciliation 2021

Du 21 au 23 septembre derniers, l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) a pris part à la 6e édition du Forum national sur la réconciliation 2021 soutenu par Universités Canada et développé en coconstruction par le réseau de l'Université du Québec, l'Université Laval et en partenariat avec de nombreuses organisations autochtones.

Différentes initiatives et des engagements ont été partagés par des intervenantes et intervenants de l'UQAT lors des panels de discussion de cet important évènement, qui était orienté vers l'action et la proposition de solutions concrètes pour « S'engager dans les pas des étudiants des Premiers Peuples ».

 « Ce fut l'occasion d'échanger collectivement sur les enjeux entourant la réconciliation, alors que l'évènement portait à l'écoute et à l'échange pour mieux tisser des liens, penser et agir autrement ainsi que trouver des solutions concrètes et viables dans le temps. Nous avons eu la chance d'être guidés par divers points de vue, alors que 11 ambassadeurs et ambassadrices, dont la doctorante à l'École d'études autochtones, Cyndy Wylde, représentante de la nation anicinabe, ont généreusement livré des témoignages constructifs et porteurs pour alimenter la réflexion collective », souligne Janet Mark, conseillère stratégique à la réconciliation et à l'éducation autochtone. Madame Mark a également participé à l'évènement comme l'une des messagères dans le cadre de la Cérémonie de l'engagement ainsi que membre du comité de gouvernance du Forum.

Quatre initiatives de l'UQAT ont contribué à alimenter les discussions lors des ateliers thématiques en lien avec la sensibilisation de l'environnement postsecondaire aux réalités des Premiers Peuples, l'enseignement et la recherche par, pour et avec les Premiers Peuples. Il a notamment été question de la valorisation des langues autochtones dans tous les centres et campus de l'UQAT, de l'élaboration d'un curriculum culturellement adapté en inuktitut dans le cadre d'un partenariat avec les communautés d'Ivujivik et de Puvirnituq, d'un projet pédagogique en intervention de groupe intégrant les savoirs holistiques autochtones et du partage de savoirs scientifiques au sein des communautés inuit du Nunavik. L'Université a également pris part à plusieurs engagements qui ont été présentés par des partenaires des autres établissements universitaires. Il s'agit d'initiatives porteuses qui seront mises en place au courant de la prochaine année.

Il est possible de consulter l'ensemble des engagements pris par les acteurs du milieu universitaire dans le cadre de cet évènement rassembleur en cliquant ici.

La réconciliation : une responsabilité collective
L'UQAT reconnait qu'elle a un rôle à jouer dans le processus de rapprochement entre les peuples et que toutes et tous doivent s'impliquer dans le processus de réconciliation, en adoptant une position d'ouverture et une approche empreinte d'humilité pour développer ensemble des solutions qui auront un impact à long terme.

Pour consulter le communiqué de presse de l'Université du Québec, cliquez ici.

Source :
Service des communications
UQAT, 27 septembre 2021

Toutes les actualités de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue >>>