Premier symposium international de la Chaire UNESCO DCMÉT | Réseau de l'Université du Québec

Premier symposium international de la Chaire UNESCO DCMÉT

2021-04-28

Premier symposium international de la Chaire UNESCO DCMÉT

La Chaire UNESCO en démocratie, citoyenneté mondiale et éducation transformatoire (DCMÉT) présente son tout premier symposium international sous le thème Nouvelles perspectives pour comprendre, s’entendre et agir ensemble.

Pandémie oblige, le titulaire de la Chaire, le professeur Paul R. Carr, du Département des sciences de l’éducation à l’UQO, et la co-titulaire, la professeure Ghina Thésée, de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), ont réuni, en mode virtuel, des participantes et participants de plusieurs pays pour ce symposium du 17 au 21 mai 2021. Plus de 90 conférencières et conférenciers de 25 pays se réuniront via le web pour cet évènement.

Message YouTube des co-titulaires de la Chaire UNESCO DCMÉT 

Le symposium est accessible à toutes et à tous, sans frais. Les conférences et discussions se dérouleront en français, en anglais et en espagnol. Plus de 90 conférencières et conférenciers de 25 pays sont attendus et les présentations seront diffusées en direct, Heure de l’Est au Canada, via trois plateformes : Zoom, Facebook et YouTube.

« Notre symposium, comme tout ce qui se passe en ce moment à cause de la COVID, doit avoir lieu entièrement en ligne. Bien que cela comporte des défis importants, nous avons aussi trouvé des opportunités, telles que l’inclusion des voix qui n’auraient pas pu participer à un symposium en présentiel », explique le professeur Carr.

Le symposium se veut un projet collectif, dit-il. L’objectif est de discuter, de co-créer et de réfléchir sur la démocratie, la citoyenneté mondiale et l’éducation transformatrice, avec des chercheurs, des éducateurs, des militants et des gens du public.

L’environnement, les cultures autochtones, les médias sociaux, la participation citoyenne, le multiculturalisme et le racisme seront aussi abordés, souligne Ghina Thésée.

Site Web et programmation du symposium

Pour assister au symposium

Les professeures Julie Bergeron, David Lefrançois et Marco Barroca-Paccard, du Département des sciences de l’éducation, et Charmain Levy, du Département des sciences sociales, participent également au symposium. La professeure Bergeron est également parmi les organisateurs de l’évènement.

Les conférencières et conférenciers aborderont une foule de thèmes liés à la démocratie comme les droits de la personne au Brésil, les conflits aux États-Unis, l’environnement, l’engagement des jeunes ainsi que l’éducation et la citoyenneté. Le symposium de quatre jours culminera le vendredi 21 mai en après-midi avec une plénière et une cérémonie de clôture.

Rappelons que la Chaire UNESCO DCMÉT, la 20e au Canada, a été octroyée en mars 2017 au professeur Carr, sociologue de l’éducation dont les recherches portent entre autres sur la justice sociale, l’éducation pour la démocratie, les études de la paix et les relations interculturelles.

La Chaire a pour objectif de contribuer à la démocratisation des systèmes éducatifs. Elle fait la promotion de la citoyenneté par une éducation à la démocratie critique dans diverses sociétés et accroitre les échanges entre le Nord et le Sud par la création de partenariats.

Lancé en 1992, le programme des Chaires UNESCO fait la promotion de la mise en réseau des universités sur le plan international afin de renforcer les capacités des établissements grâce au partage des connaissances et aux travaux menés en collaboration.  La Chaire DCMÉT s’aligne avec les grandes priorités actuelles de l’UNESCO qui sont notamment : la citoyenneté mondiale, la paix, l’environnement durable, l’éducation à la démocratie et les droits humains.

Pour de plus amples renseignements sur le lancement, consultez le site web de la Chaire.     

Source :
Service des communications
UQO, 26 avril 2021

Toutes les actualités de l'Université du Québec en Outaouais >>>