Semaine de sensibilisation pour l'élimination de la discrimination raciale | Réseau de l'Université du Québec

Semaine de sensibilisation pour l'élimination de la discrimination raciale

2021-03-17

Semaine de sensibilisation pour l'élimination de la discrimination raciale

L'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) participe à nouveau à la mobilisation dans le cadre de la Semaine de sensibilisation pour l'élimination de la discrimination raciale, qui se tiendra sous le thème « Ensemble, unis contre le racisme ». Chaque année, l’UQAT prend part activement à ce mouvement, orchestré par le Centre d'amitié autochtone de Val-d'Or, et maintient ce partenariat incontournable pour cette 21e édition qui a été repensée en raison de la situation actuelle. « Malgré que le contexte nous oblige à revoir les façons de créer des espaces rassembleurs pour le partage et la diffusion de messages sensibilisants en lien avec les vécus et les réalités multiples, il n’en demeure pas moins primordial pour l’UQAT de promouvoir les cultures et l’ouverture à travers des actions et des activités de sensibilisation revisitées », indique Francyne Dussault, directrice du campus de Val-d’Or.

Campagne de sensibilisation et activités virtuelles

Différentes activités de formation et de sensibilisation destinées à l’ensemble de la communauté universitaire ainsi qu’à la population se tiendront au cours de la semaine, notamment dans le cadre des Dîners-conférences autochtones offerts par l’École d’études autochtones. En effet, le Dr Samir Shaheen-Hussain, professeur adjoint à la Faculté de médecine de l’Université McGill, et la Dre Raven Dumont-Maurice, experte en contenu pour la santé des Premières Nations et des Inuit du Québec, présenteront le 22 mars à midi une conférence spéciale ouverte au grand public intitulée « Pour en finir avec le colonialisme médical canadien ».

Les étudiantes et étudiants auront accès à des ressources en ligne leur permettant d’en apprendre davantage sur divers sujets, dont les réalités autochtones. Ils seront aussi invités à joindre le mouvement en posant diverses actions, notamment en marchant 1,5 km en petit groupe, dans le respect des mesures sanitaires, en signe de solidarité pour la lutte contre la discrimination et en symbolique à la Marche Gabriel-Commanda qui ne pourra avoir lieu sous sa forme habituelle.

Ce sera également l’occasion pour l’Université de valoriser les arts, les cultures autochtones et la diversité culturelle au sein même de son institution en diffusant du contenu informatif sur ses différentes plateformes. Puis, les membres du corps enseignant de l’UQAT seront invités à participer à la formation « Le Story telling : une approche intéressante pour stimuler la motivation des étudiantes et étudiants universitaires autochtones », donnée par Eve Pouliot, professeure agrégée en travail social à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et Johanne Rocheleau, designer pédagogique, et organisée par le Service de pédagogie universitaire et de formation à distance.

Dans une volonté de pouvoir compter sur un personnel bien informé et sensible aux enjeux de la discrimination et du racisme, l’UQAT offre à son personnel la possibilité de suivre gratuitement les deux formations-phares sur les questions autochtones développées par son Service de la formation continue : PIWASEHA – Premières lueurs de l’aube : cultures et réalités autochtones, qui vise meilleure compréhension du passé et des réalités d'aujourd’hui ainsi que Wedokodadowiin – Travaillons ensemble!, une formation davantage axéesur l’intervention auprès des membres des Premiers peuples.

Un engagement collectif à la lutte contre le racisme et la discrimination

En se joignant à ce mouvement collectif, l'UQAT souhaite réitérer son engagement à la lutte contre le racisme et la discrimination, notamment en partageant largement sa vision d'ouverture et d'inclusion dans la collectivité. Par la mise en œuvre du  Plan d'action 2019-2024 : L'UQAT et les peuples autochtones, l’UQAT mise sur le renforcement des partenariats avec les peuples autochtones dans le but de favoriser un rapprochement des peuples et une meilleure connaissance de l'autre.

L'UQAT et les Premiers Peuples

Depuis sa création, l'UQAT mise sur une collaboration équitable et inclusive avec les Premières Nations et les Inuit et elle s'engage, de par sa mission, à jouer un rôle d'agent de changement et à participer au processus d'amélioration des relations intercommunautaires.  Elle souhaite être un acteur de développement, notamment en mettant de l'avant son expertise et son approche unique. De plus, l'UQAT se démarque en plaçant les étudiantes et étudiants autochtones au cœur de sa mission institutionnelle en leur consacrant l'un des cinq grands enjeux de son Plan de développement 2020-2025, soit celui de façonner l’avenir conjointement avec les Premiers Peuples.

Source :
Service des communications
UQAT, 16 mars 2021

Toutes les actualités de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue >>>