Suzy Basile nommée titulaire de la Chaire sur les enjeux relatifs aux femmes autochtones | Réseau de l'Université du Québec

Suzy Basile nommée titulaire de la Chaire sur les enjeux relatifs aux femmes autochtones

2020-10-28

Suzy Basile nommée titulaire de la Chaire sur les enjeux relatifs aux femmes autochtones

Le Secrétariat des Chaires de recherche du Canada a accordé à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) un financement de 500 000 $ pour la création de la  Chaire de recherche du Canada sur les enjeux relatifs aux femmes autochtones, dont la titulaire est la professeure à l'École d'études autochtones, Suzy Basile.

Les enjeux relatifs aux femmes autochtones

La Chaire de recherche du Canada sur les enjeux relatifs aux femmes autochtones vise à mettre en lumière, à documenter et à cartographier les expériences des femmes autochtones de diverses parties du monde en matière de gouvernance, de relations au territoire et de recherche, de connaissances et de savoirs portant sur l'environnement. « En plus de vouloir redonner la parole aux femmes autochtones sur des enjeux qui sont fondamentaux, comme leur lien au territoire, je souhaite inciter plus de femmes autochtones à persévérer jusqu'aux études supérieures », souligne la professeure Suzy Basile.

Un espace de recherche essentiel à l'UQAT

Les travaux de la Chaire de recherche du Canada sur les enjeux relatifs aux femmes autochtones mettront l'accent sur les efforts de décolonisation nécessaires à une participation pleine et entière des femmes autochtones à la gouvernance territoriale, au renforcement de leurs capacités par l'étude de leur relation à l'environnement et à l'épanouissement de leur société. « Il s'agit d'une nouvelle très attendue et nous sommes heureux de la création à l'UQAT de cet espace de recherche essentiel. Depuis sa création, l'Université poursuit sa mission de contribuer au développement des compétences ainsi qu'au mieux-être des peuples autochtones, notamment grâce à des recherches qui posent un regard unique sur l'éducation, l'environnement et le développement social », souligne le recteur de l'UQAT, Denis Martel.

En plus du financement octroyé par le gouvernement du Canada, la Chaire bénéficie d'un appui important de la Fondation de l'UQAT par le biais d'un soutien financier de 100 000 $, sur une période de cinq ans, entièrement dédié à des bourses d'études.

Un processus soutenu

C'est à la suite d'une mise en candidature au concours 2019 à l'échelle nationale que la professeure à l'École d'études autochtones a été sélectionnée pour l'obtention d'une chaire de niveau 2, d'une durée de cinq ans et renouvelable une seule fois, qui est attribuée à des chercheuses et des chercheurs émergents exceptionnels considérés par leurs pairs comme étant susceptibles de devenir des leaders dans leur domaine. Le programme des Chaires de recherche du Canada est financé par les trois organismes subventionnaires fédéraux : le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).

Présentation de la Chaire : tenue d'un webinaire le jeudi 5 novembre

Dans le but de présenter les objectifs de recherche, les projets en cours et à venir ainsi que les retombées visées de la Chaire de recherche du Canada sur les enjeux relatifs aux femmes autochtones, l'UQAT tiendra une présentation en ligne avec la titulaire Suzy Basile le jeudi 5 novembre prochain, de 12 h à 12 h 45. Les personnes intéressées à y assister peuvent s'inscrire dès maintenant en cliquant ici

À propos de Suzy Basile

Suzy Basile, anthropologue de formation, est détentrice d'un doctorat en sciences de l'environnement. Elle est professeure à l'École d'études autochtones de l'UQAT, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les enjeux relatifs aux femmes autochtones et directrice du Laboratoire de recherche sur les enjeux relatifs aux femmes autochtones - Mikwatisiw. D'origine Atikamekw, la professeure Basile est membre de diverses organisations autochtones et de plusieurs regroupements de recherche. Elle agit notamment à titre de membre-conseil pour le Groupe de référence sur les bonnes pratiques d'évaluation par les pairs pour la recherche autochtone.

Source :
Service des communications
UQAT, 28 octobre 2020

Toutes les actualités de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue >>>