Un article de la professeure Magali Simard sélectionné à la 52nd Hawaii International Conference on System Sciences | Réseau de l'Université du Québec

Un article de la professeure Magali Simard sélectionné à la 52nd Hawaii International Conference on System Sciences

Image de l'article

La professeure en gestion des technologies d’affaires Magali Simard.

2019-03-13

Un article de la professeure Magali Simard sélectionné à la 52nd Hawaii International Conference on System Sciences

Magali Simard, professeure en gestion des technologies d’affaires au campus de Lévis, a eu l’honneur de voir un de ses papiers être mis en nomination pour le « Best paper » de la catégorie Organizational systems and technology dans le cadre de la 52nd Hawaii International Conference on System Sciences (HICSS) qui a eu lieu à Maui du 8 au 11 janvier.

Intitulé « Self-Organizing is not Self-Managing : A case study about governance challenges in an agileIT unit and its scrum projects », ce papier, dont la professeure Simard en est le premier auteur, a été rédigé en collaboration avec le professeur James Lapalme de l’École des technologies supérieures (ÉTS). Ce papier a d’abord fait l’objet d’une sélection comme meilleur papier dans la sous-catégorie Social-technical issues in organisational information technologies. 

« C’est toujours un honneur de voir un de ses articles être reconnu dans une conférence. Cependant, compte tenu du calibre et du prestige de cette conférence internationale, j’estime que cela ajoute un niveau supplémentaire de satisfaction et de fierté pour le travail accompli. »

L’article de la professeure Simard présente une étude de cas sur la gouvernance interne des projets en mode Agile Scrum et sur leurs relations avec la gouvernance de leur organisation. La recherche a été réalisée dans une des grandes organisations financières au Canada et l’accent est mis sur une unité TI qui effectue tous ses projets en mode agile, dont plus spécifiquement sur ses équipes de projets matures  Agile Scrum. Cette étude révèle des ambiguïtés au niveau de la signification du concept d'auto-organisation par rapport à celui d’auto-gestion, ainsi que des défis associés aux processus de gouvernance de l’organisation, en particulier ceux liés à la gestion des ressources humaines. Les résultats de cette recherche ont montrés  que ces ambiguïtés et défis sont susceptibles d’entraîner des problèmes et des conflits non résolus. De plus, cette étude relève que  dans la littérature académique en gestion des systèmes d'information, on différencie rarement l'auto-organisation de l'auto-gestion dans les projets agiles. Donc, que cette ambiguïté se retrouve également dans cette littérature. Ainsi, cet article améliore notre connaissance des processus de gouvernance et des enjeux associés, en particulier pour les équipes de projet Agile Scrum, qui sont des sujets encore peu couverts par la littérature en gestion des systèmes d’information.

HICSS est la plus ancienne conférence scientifique dans le domaine des systèmes d'information et de la technologie. Depuis 1968, elle a attiré des universitaires et des professionnels de haut calibre issus du monde universitaire, de l'industrie et des agences gouvernementales du monde entier pour qu'ils présentent leurs travaux de recherche de pointe. Au cours des cinq dernières décennies, les travaux de recherche présentés à HICSS ont encouragé les innovations et avancé le développement des systèmes d’information et de la technologie à l’échelle mondiale. 

Source : 
Service des communications
UQAR, 12 mars 2019 

Toutes les actualités de l'UQAR >>>