Un doctorant de l’UQO développe un outil novateur pour recommander des profils de compétences en cybersécurité | Réseau de l'Université du Québec

Un doctorant de l’UQO développe un outil novateur pour recommander des profils de compétences en cybersécurité

Image de l'article

Marc-André Léger, nouveau diplômé au doctorat en technologies de l'information

2021-12-22

Un doctorant de l’UQO développe un outil novateur pour recommander des profils de compétences en cybersécurité

La cybersécurité pose des défis de plus en plus grands pour tous les secteurs de l’économie. La prévention ainsi que la résolution des incidents de cybersécurité requièrent des compétences autant organisationnelles que techniques. De plus, plusieurs de ces compétences sont de base et doivent être partagées par toutes les personnes à tous les niveaux des organisations, tandis que d’autres doivent être concentrées dans des rôles clés à différents degrés de maîtrise.
 

Une question importante se pose : compte tenu des différentes tâches régulières et surtout des évènements imprévus de cybersécurité, comment pouvons-nous bien recommander les profils de compétences pertinents pour les différents rôles, et surtout bien planifier la formation des personnes selon leurs besoins particuliers?

C’est la grande question qui a été étudiée par un doctorant de l’UQO, Marc-André Léger, qui vient de soutenir mercredi 15 décembre 2021 sa thèse au Doctorat en sciences et technologies de l'information. Intitulée « Implémenter la gestion des technologies de l’information avec une ontologie des compétences professionnelles en cybersécurité », sa thèse vise à développer, implémenter, et valider un outil novateur utilisant les technologies du web sémantique.

Pour solutionner la problématique de recherche, Dr. Léger a intégré un large éventail de normes de compétences professionnelles en cybersécurité. Celles-ci sont difficiles à intégrer et à exploiter pour la gestion des talents dans les organisations. Il a donc eu recours à un outil clé du web sémantique, soit les « ontologies », ou une représentation des connaissances via un arbre de concepts et de relations formelles.

« J’ai suivis une méthodologie de recherche de conception-action (Action Design Research) », souligne Dr. Léger. « J’ai réalisé l’étude sur le terrain au sein d’une grande organisation de l’industrie des services financiers au Canada. En plus de démontrer la validité du projet pour la pratique en gestion des TI, ce fut aussi pour moi une excellente opportunité de parfaire mes compétences en développement de solutions de pointe ».

La thèse fut dirigée par Stéphane Gagnon, professeur agrégé au Département des sciences administratives, et codirigée par Raul Valverde, professeur associé à l’UQO et Senior Lecturer au John Molson School of Business à l’Université Concordia. « La thèse de Dr. Léger est un premier pas vers de nouvelles solutions pour automatiser la gestion des talents en cybersécurité », ajoute professeur Gagnon. « Il commencera un stage postdoctoral à l’École polytechnique de Montréal dès janvier 2022, et je suis certain qu’il va publier prochainement des avancées majeures pour l'apprentissage automatique, réutilisant sa nouvelle ontologie pour améliorer la composition des équipes qui doivent rapidement répondre aux incidents de cybersécurité ».

« La thèse a une méthodologie de recherche solide et suivie rigoureusement, confirme professeur Valverde. L'approche ontologique proposée a une contribution au domaine de l'intelligence artificielle appliquée au domaine des ressources humaines en cybersécurité. L'avis des professeurs examinateurs était remarquable, la thèse mérite un doctorat. »

L’équipe de recherche de l’UQO poursuivra ses travaux également sur l’application développée par Dr. Léger. Les personnes intéressées par ce type de recherche sont invitées à contacter professeur Gagnon par courriel : stephane.gagnon@uqo.ca .

Le comité d’évaluation de la thèse comptait 5 professeurs :

  • Présidente du jury : professeure Anna Margulis, UQO
  • Membre externe : professeure Romilla Syed, UM Boston
  • Membre interne :  professeure Péricles Sobreira, UQO
  • Codirecteur de thèse : professeur Raul Valverde, Université Concordia
  • Directeur de thèse : professeur Stéphane Gagnon, UQO

L'UQO félicite monsieur Marc-André Léger.

Source :
Service des communications
UQO, 17 décembre 2021

Toutes les actualités de l'Université du Québec en Outaouais >>>