Une innovation en imagerie de l’INRS au palmarès d’Optica | Réseau de l'Université du Québec

Une innovation en imagerie de l’INRS au palmarès d’Optica

Image de l'article

La technique d’imagerie innovante permet de capturer des mouvements en 3D, et ce, en temps réel.

2021-11-25

Une innovation en imagerie de l’INRS au palmarès d’Optica

Une technique d’imagerie novatrice se retrouve dans le top 30 des nouvelles les plus passionnantes en optique et photonique pour l’année 2021, établi par Optica.

La recherche du professeur Jinyang Liang, de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), a été sélectionnée par Optica, anciennement l’Optical Society (OSA), parmi 129 travaux de chercheuses et chercheurs du monde entier et selon un processus très concurrentiel. Appelée « imagerie plénoptique à ouverture codée et à dispersion éliminée » ou « DECALF (dispersion-eliminated coded-aperture light field) », la technique a été développée dans le Laboratoire d’imagerie informatique appliquée (LACI). 

La technique d’imagerie mise en lumière dans le numéro spécial d’Optics & Photonics News permet de capturer des mouvements en 3D, et ce, en temps réel. Cette avancée est particulièrement intéressante pour le domaine de la neuro-imagerie, puisqu’elle pourrait permettre de mieux observer l’activité des neurones. Elle avait d’ailleurs été utilisée pour observer des poissons-zèbres malades afin de mieux comprendre la sclérose latérale amyotrophique (SLA), en collaboration avec l’équipe du professeur Kessen Patten.

L’innovation récompensée

La méthode d’imagerie développée par l’équipe du professeur Liang utilise deux dispositifs numériques à micromiroirs ou DMD (digital micromirror devices). Le premier DMD agit comme un élément de diffraction qui sépare la lumière blanche en un arc-en-ciel, tandis que le second DMD annule l’arc-en-ciel induit. Le tout peut se faire avec la lumière ambiante ou la lumière du soleil, une première !

« Je suis très reconnaissant à l’INRS de fournir un excellent environnement de recherche pour mener à bien ce projet interdisciplinaire. Nous sommes impatients de travailler avec l’équipe du professeur Patten pour appliquer l’imagerie DECALF à l’étude des neurosciences », souligne Jinyang Liang.

Bravo aux chercheurs et à leurs équipes !

Source :
Service des communications
INRS, 24 novembre 2021

Toutes les actualités de l'Institut national de la recherche scientifique >>>