Une première formation en ligne MOOC sur les mines et les changements climatiques avec l'UQAT | Réseau de l'Université du Québec

Une première formation en ligne MOOC sur les mines et les changements climatiques avec l'UQAT

2021-10-08

Une première formation en ligne MOOC sur les mines et les changements climatiques avec l'UQAT

Le domaine des mines et de l'environnement vous intéresse? Vous avez toujours rêvé de suivre une formation avec des professeures, professeurs ou des spécialistes chevronnés et renommés à l'échelle internationale? C'est maintenant possible! L'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue lance son tout premier MOOC, soit une formation à distance de niveau universitaire gratuite, sans préalable et ouverte à toutes et à tous.

Le lancement de son MOOC sur Les mines et les changements climatiques, disponible actuellement sur la plateforme du Service de la formation continue, démontre une fois de plus le leadership de l'UQAT par rapport à l'enseignement à distance et face aux nouvelles réalités et aux besoins de la société dans ce domaine.

« Comme chercheur, nous souhaitons transférer l'information à l'ensemble de la communauté et rendre nos connaissances accessibles au grand public. Ce premier MOOC, qui contient une introduction et cinq cours, s'adresse donc à l'ensemble de la population intéressée par le secteur minier et l'environnement », explique le professeur à l'Institut de recherche en mines et en environnement (IRME), Bruno Bussière. « Les personnes intéressées pourront donc acquérir des connaissances de niveau universitaire à leur rythme, sans cours préalables, en suivant l'un de nos cinq cours ou encore en les visionnant tous afin d'avoir une vue d'ensemble de la problématique », ajoute-t-il.

Par cette formation à distance de grande qualité, réalisée avec succès par l'équipe du Service de pédagogie universitaire et de formation à distance (SPUFAD) de l'UQAT, en partenariat avec Polytechnique Montréal, plusieurs thématiques sont abordées. Ces dernières permettent d'intégrer des connaissances de base sur les changements climatiques et de comprendre notamment leur influence sur le secteur minier de façon générale et plus spécifiquement, sur la gestion des aires d'entreposage de rejets miniers, la gestion de l'eau de surface ainsi que sur la restauration des sites miniers incluant leur végétalisation.

Ce projet s'inscrit dans la programmation de recherche de l'Institut de recherche en mines et environnement IRME UQAT-Polytechnique et fut rendu possible grâce à la subvention de recherche issue du Programme d'adaptation aux changements climatiques de Ressources naturelles du Canada octroyée au professeur Bussière.

Les formatrices et formateurs du premier MOOC de l'UQAT sur le thème des mines et de l'environnement sont : 
Bruno Bussière, professeur titulaire de la Chaire industrielle CRSNG-UQAT sur la restauration des sites miniers et directeur scientifique de l'IRME-UQAT : ses principaux champs d'expertise sont la modélisation physique et numérique des écoulements de l'eau dans les sols et les rejets miniers, les modes de restauration des sites miniers ainsi que la caractérisation et le comportement hydrogéochimique des rejets miniers. Il a récemment été responsable de projets de recherche portant sur l'adaptation du secteur minier québécois face aux changements climatiques.

Marie Guittonny, professeure IRME-UQAT : ses champs d'expertise sont la végétalisation et la restauration des sites miniers, notamment le bilan hydrique des systèmes de recouvrement végétalisés, l'impact des racines sur la performance des barrières à l'oxygène, ainsi que le reboisement de sites dégradés. Elle a récemment été responsable de projets de recherche portant sur l'évaluation de la performance à long terme des systèmes de recouvrement sous l'influence de la végétation et des changements climatiques.

Thomas Pabst, professeur en génie des mines au Département des génies civil, géologique et des mines à Polytechnique Montréal : ses principaux champs d'expertise incluent la restauration des sites, la gestion intégrée et la valorisation des rejets miniers. Plusieurs de ses projets récents se sont penchés sur l'étude des effets des changements climatiques sur la stabilité des digues des parcs à résidus, la gestion de l'eau de surface sur les sites et la performance à long terme des systèmes de recouvrement.

Émilie Bresson, spécialiste en science du climat et scénarios climatiques à Ouranos : Chercheuse postdoctorale en collaboration avec l'UQAM et Ouranos, elle a évalué le verglas puis la neige au sol dans le modèle régional canadien du climat (MRCC5). Elle a ensuite étudié les effets des changements climatiques sur la restauration minière avec l'UQAT et Polytechnique Montréal, à titre de chercheuse postdoctorale puis chercheuse associée. Maintenant chez Ouranos, madame Bresson fait partie de l'équipe Science du climat et services climatiques en tant que spécialiste en recherche et soutien à l'innovation. Elle contribue à différents projets, et particulièrement à ceux en lien avec le verglas et les mines.

L'UQAT : un acteur incontournable en mines et en environnement

Avec un important volume de recherche de plus de 4 M$ par année en environnement minier seulement, l'Institut de recherche en mines et en environnement (IRME) représente un acteur incontournable qui contribue à améliorer les performances environnementales et à réduire les impacts environnementaux de l'industrie minière. Les six chaires de recherche liées au secteur minier à l'UQAT, les nombreux partenariats avec des entreprises minières d'envergure internationale et avec les différents ministères provinciaux et fédéraux ainsi que les collaborations fructueuses avec d'autres universités du monde entier permettent à l'UQAT de développer des solutions novatrices qui répondent aux besoins réels vécus par les acteurs du secteur minier, des gouvernements et de la société. 

Pour en savoir plus sur le MOOC sur les mines et les changements climatiques ou pour s'inscrire 

Source :
Service des communications
UQAT, 23 octobre 2021

Toutes les actualités de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue >>>