L’Université du Québec salue la nomination de Michèle Audette et d’Amina Gerba à titre de sénatrices | Réseau de l'Université du Québec

L’Université du Québec salue la nomination de Michèle Audette et d’Amina Gerba à titre de sénatrices

2021-08-02

L’Université du Québec salue la nomination de Michèle Audette et d’Amina Gerba à titre de sénatrices

Québec, le 2 août 2021 – L’Université du Québec se réjouit de la nomination de Michèle Audette comme sénatrice au Parlement du Canada. Leader autochtone reconnue, Michèle Audette occupe la fonction d’adjointe au vice-recteur aux études et aux affaires étudiantes et de conseillère principale à la réconciliation et à l'éducation autochtone à l’Université Laval. Elle œuvre également à titre de co-présidente du 6e Forum national sur la réconciliation qui se tiendra pour la première fois au Québec du 21 au 23 septembre prochain. Organisé par le réseau de l’Université du Québec en cocréation avec l’Université Laval et en partenariat avec de nombreuses organisations autochtones, cet événement est soutenu par Universités Canada et s’inscrit dans la suite des travaux de la Commission de la vérité et de la réconciliation du Canada, qui considère l’éducation comme une des clefs pour faire progresser la réconciliation. 

« Originaire de la communauté innue de Uashat mak Mani-Utenam au Québec, Michèle a joué un rôle clé depuis plus de 20 ans dans la transformation des rapports entre les peuples autochtones et la société québécoise et canadienne. Sa nomination à titre de sénatrice vient souligner l’importance de son engagement pour l’avancement de la cause des Premiers Peuples et celle des femmes autochtones. Michèle représente pour nous un modèle de persévérance et un exemple à suivre dans la construction de relations respectueuses et solides avec les Premiers Peuples, une condition essentielle au processus de réconciliation entre nos nations », a commenté Johanne Jean, présidente de l’Université du Québec et co-présidente du 6e Forum.

Félicitations également à Amina Gerba, diplômée de l’UQAM
L’Université du Québec souligne également la nomination d’Amina Gerba comme sénatrice. Originaire du Cameroun, Amina Gerba agit en tant que trait d’union économique entre le Canada et l’Afrique depuis de nombreuses années avec son propre groupe-conseil, Afrique Expansion notamment, qu’elle a créé en 1995 afin d’établir des ponts entre le Canada et l’Afrique et de promouvoir des opportunités d’affaires. Détentrice d’un baccalauréat et d’une maîtrise en administration des affaires de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), Amina Gerba est également membre du conseil d'administration et du comité exécutif de cette université. Elle a reçu plusieurs prix et distinctions, incluant celui de chevalière de l’Ordre national du Québec en 2014, personnalité du monde des affaires au Gala Dynastie et entrepreneure de l’année du Réseau des entrepreneurs et professionnels africains. Elle a également été classée parmi les 25 femmes d’influence au Québec par le journal Les Affaires. 

À propos de l’Université du Québec

Depuis 50 ans, nous sommes l’Université du Québec. Un réseau collaboratif francophone, ouvert sur le monde et riche de sa diversité, qui fait grandir tout le Québec par l’accessibilité et la qualité de ses formations, par l’excellence et le rayonnement de ses recherches et par la force et la variété de ses partenariats.

Pour répondre aux défis actuels posés à nos sociétés, près de 3 000 professeurs créent, transfèrent et mobilisent des connaissances, dans tous les domaines, positionnant le réseau parmi les dix universités canadiennes ayant le plus grand volume de recherche.

Chaque année, les dix établissements accueillent le tiers des étudiants universitaires du Québec. Au total, près de 100 000 étudiants fréquentent l’un ou l’autre des 1 300 programmes offerts aux trois cycles d’études par l’Université du Québec à Montréal, l’Université du Québec à Trois-Rivières, l’Université du Québec à Chicoutimi, l’Université du Québec à Rimouski, l’Université du Québec en Outaouais, l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, l’Institut national de la recherche scientifique, l’École nationale d’administration publique, l’École de technologie supérieure et l’Université TÉLUQ.

– 30 –

Source :
Julie Martineau
Directrice des communications
Université du Québec
Téléphone : 418 657-4331